Afrikipresse
Politique

Burkina Faso: vers un référendum pour la révision de la Constitution

Burkina Faso: vers un référendum pour la révision de la Constitution
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 1 minutes

Un conseil des ministres extraordinaire présidé par le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a examiné mardi 21 Octobre 2014 un projet de loi portant révision de la Constitution.

le referendum devrait se tenir conformément aux dispositions des articles 161 à 165 du titre XV de la Constitution, annonce un communiqué du ministère burkinabè de la Communication.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission de ce projet de loi à l’Assemblée nationale, conformément à l’article 163 de la Constitution en vue de la convocation d’un référendum“, indique le communiqué dont l’AIP a obtenu copie dans l’après-midi de mardi à Abidjan.

La révision de la Constitution devrait permettre au président Balise Compaoré, au pouvoir depuis 1987, de briguer un nouveau mandat.

afrikipresse avec AIP

Réagir à l'article

Publiés récemment

Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports

Phase 2 du programme jeunesse du gouvernement : 200 jeunes à former et 1000 autres à insérer dans le secteur des transports


JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges

JO Paris, quelles chances de médaille pour la Côte d’Ivoire : interview avec le Président Comité national olympique N’Goan Georges


Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 

Révision de la liste électorale à Bouaké : l’appui d’Amadou Koné aux secrétaires départementaux du RHDP 


Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix

Hommage au président Ouattara à Bouaké : Amadou Koné annonce 80.000 personnes au stade de la paix


Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 

Présidentielle 2025 : Amadou Koné mobilise Bouaké pour Ouattara 


Tidjane Thiam et le PDCI accusés de tribalisme : «malheureusement, il est Baoulé»

Tidjane Thiam et le PDCI accusés de tribalisme : «malheureusement, il est Baoulé»



À lire aussi