Afrikipresse
Culture

Art de la scène : « La Députée », une pièce de théâtre qui encourage les femmes ivoiriennes à s’engager en politique

Art de la scène : « La Députée », une pièce de théâtre qui encourage les femmes ivoiriennes à s’engager en politique
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 4 minutes

Dans le cadre de la sensibilisation pour une représentativité des femmes à un quota minimum de 30% aux élections en Côte d’Ivoire, la Compagnie artistique N’semi et ses partenaires pour la cause  du genre présenteront ‘’La députée’’ le 4 Août 2023 à Abidjan à la presse nationale et ensuite procèderont à la sortie officielle le 11 août devant le grand public. 

En plus de son caractère dénonciateur des obstacles et des discriminations contre la femme dans sa volonté de faire de la politique, cette pièce de théâtre est un hommage à toutes femmes politiques en Côte d’Ivoire en particulier à Henriette Diabaté, Simone Gbagbo, Kandia Camara, Danièle Boni Claverie et Yasmina Ouégnin. Des femmes politiques charismatiques.

Sans distinction de bord politique, l’ambition de cette pièce est de reconnaitre le mérite, le courage, l’audace, le leadership et le charisme de toutes les femmes politiques au nombre des ministres,  sénatrices, députées, maires, leaders d’opinions politiques et des militantes politiques engagées. La pièce de théâtre ‘’La députée’’ est une satire qui invite la femme ivoirienne à voir la politique comme un moyen d’émancipation du genre mais aussi une opportunité de participation aux décisions nationales en vue d’ impacter le jeu politique.

‘’La députée’’ est également un miroir critique, une dénonciation  des obstacles empêchant la femme ivoirienne à s’engager en politique. Ce faisant, l’auteur Christian Guehi met en relief des prises de positions de la députée vis-à-vis de ses obstacles à travers des scènes de déscolarisation de la jeune fille, de mariage forcé, du non-respect des droits de la femme, des préjugés et discriminations concernant les métiers, d’harcèlement sexuel, d’exigences de la religion, de la tradition et même de la loi sur la femme. 

‘’La Députée’’ apparait comme un déclencheur de prise de conscience chez la femme ivoirienne mais également une source de motivation à considérer la politique comme une issue favorable à l’accélération de l’égalité du genre en vue de rendre efficace leurs contributions aux développements et à l’épanouissement de l’homme en société en commençant par la femme et l’enfant. 

L’affiche du spectacle. © DR

“La députée” est l’histoire de Djinan nan, une étudiante en sciences politiques devenue chef d’entreprise et femme politique sans que sa famille et son village ne le sachent. Elle décide de garder ce secret en ayant une double identité allant jusqu’à ce faire appeler en ville Akissiblé. Ce, afin de bien  mener sa stratégie pour devenir députée de cette région. 

Très engagée à promouvoir le droit de la femme aux risques de sa vie, Djinan nan (Akissiblé) est aussi une femme humanitaire. Connaissant les besoins de son village et de sa région, elle décide de faire des dons de vivres chaque mois si bien que les villageois adoptent et apprécient Akissiblé sans savoir de qui il s’agit.

Le hic, c’est qu’à quelques mois des législatives, Djinan le père de Djinan nan informe sa femme Tita et le reste des habitants de sa volonté  devenir coûte que coûte leur prochain député. Et pour cela, il décide d’aller aux élections contre  Zago, le député sortant et cette Akissblé, qui en réalité est sa fille sans qu’il ne le sache. 

Mais n’ayant pas les moyens pour faire une véritable compagne et corrompe, il décide d’enlever sa fille Djinan nan à l’université pour la donner en mariage avec ou contre son gré au prince Obré, un prince de mauvaise réputation dont les désirs son considérés comme une tradition. Dès lors, Djinan se met à dos le peuple mais rien ne peut l’empêcher. 

Le rêve de Djinan est sur le point de se réaliser lorsque le prince Obré accepte sa proposition. Mais malheureusement pour lui, sa fille refuse les avances du Prince. Ce dernier se sentant humilié décide de ruiner l’existence de Djinan, de sa fille Djinan nan et de donner une leçon à toutes les filles de la région qui voudront s’opposer aux décisions des hommes. 

Dès lors, Djinan nan se sent obligé de donner de la voix face à ses obstacles. Elle se sent tenté d’activer sa facette ‘’Akissible’’ et de dévoiler son identité. L’adversité prend forme et le conflit éclate. Survivra-t-elle pour la cause de toutes les femmes de sa région et participer à l’élection ? 

‘’La Députée” est une satire d’1 heure 10 minutes écrite par le journaliste culturel Christian Guehi et mise en scène par le cinéaste Mabea Ruben sous la direction artistique de Missa Ndri aussi Cinéaste et comédien. Les autres dates de  la présentation de la députée sont 19, 25 août et 1er septembre 2023.

Christian Guehi

Publiés récemment

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.

Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.


Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés

Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés


Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo

Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo


Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT

Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT



À lire aussi