Afrikipresse
Sport

Amadou Diaby, vice-président de la Feguifoot condamné, son avocat Maliki Ibrahim accuse 

Amadou Diaby, vice-président de la Feguifoot condamné, son avocat Maliki Ibrahim accuse 
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 2 minutes
Le 1er vice-président de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), Amadou Diaby, et l’ex-sélectionneur du Sily National, Paul Put ont été sanctionnés par la Commission d’Ethique de la fédération, vendredi 16 août 2019. 

Le premier est interdit d’exercer toute activité liée au football au niveau national pendant 7 ans dont 5 fermes. Il doit également payer et une amende d’environ 16 millions de F CFA.
Le second est interdit à vie de toute activité liée au football au niveau national. Il est aussi condamné au paiement d’une amende d’environ 66 millions de F CFA.
Me Maliki Ibrahim, avocat au barreau du Mali, et conseil de Diaby Amadou accuse : « Je n’ai jamais vu une décision aussi dégueulasse. Nous sommes au stade de l’inspection qui nous a été officialisée. Durant tout le processus, le président de la Commission d’Ethique a fait entrave aux textes. Il a demandé à Paul Put de ne jamais se présenter devant la Commission et lui a permis de prendre la clé des champs pour eviter que la vérité éclate au grand jour .(..)
Nous avons récusé le président parce qu’il est le directeur de publication du site guineenews qui attaque mon client tous les jours. Ce site en a fait son affaire personnelle. De plus, c’est cet organe qui livre toutes les décisions de la Commission avant même que mon client ne soit informé. Nous avons toutes les preuves des agissements du président de la commission qui condamne mon client. Il sort un communiqué sous la forme d’un tract sans aucune preuve. Nous ferons appel de la décision ».
Me Maliki Ibrahim annonce une conférence de presse samedi 17 août 2019 à Conakry, et entrevoie d’autres actions, pour, a-t-il dit, faire éclater la vérité et blanchir son client.

Pour rappel, au lendemain de la CAN 2019 de football, Paul Put, alors sélectionneur du Sily National de Guinée avait accusé Amadou Diaby, le 1er vice-président de la FEGUIFOOT, par ailleurs chef de délégation à cette campagne, de lui extorquer 10% par mois sur son salaire.

Interrogé par la Commission d’Ethique de la FEGUIFFOT, Amadou Diaby avait 
nié les accusations. Paul Put n’a jamais répondu aux convocations de la même commission pour une confrontation. Dans la foulée, il avait réussi à quitter la Guinée.

Adou Mel

Publiés récemment

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.

Lu pour vous by CoolBee Ouattara – Alimatou, le triomphe de l’amour de Jean Pierre Mukendi || ou l’amour avec un grand A.


Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés

Côte d’Ivoire : Une Ong débourse 2.000.000 de FCFA pour payer la dette des dialysés


Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo

Transport aérien : Corsair dessert désormais Abidjan en Airbus A330neo


Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT

Ali Coulibaly Kader, MERCI : ou nouvel hommage d’un agent du Trésor à l’ex ACCT


Mots clés :FeguifootfootballGuinée


À lire aussi