Afrikipresse
Économie

Coopération bilatérale : la Côte d’Ivoire (Adama Coulibaly) signe deux accords de prêt avec le Japon

Coopération bilatérale : la Côte d’Ivoire (Adama Coulibaly) signe deux accords de prêt avec le Japon
Publié le
Par
Olivier Dion
Lecture 3 minutes

L’État de Côte d’Ivoire s’engage avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) pour le renforcement de la liaison électrique Taabo-Kossou-Bouaké et apporter une réponse à la crise de la COVID 19.

L’immeuble Sciam, à Abidjan-Plateau a servi de cadre à la signature, le mercredi 25 mai 2022, de deux accords de prêt entre la Côte d’Ivoire et le Japon, à travers son Agence de coopération internationale (JICA).

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly représentait la partie ivoirienne lors de la signature de deux accords avec la JICA. Le premier accord porte sur le renforcement de la liaison électrique Taabo-Kossou-Bouaké, d’un montant de 22, 028 milliards de Yen (environ 139 milliards de FCFA) et le second est un appui d’urgence à la réponse du gouvernement ivoirien à la crise sanitaire liée à la COVID 19 pour 15 milliards de Yen, soit environ 75 milliards de FCFA.

Le ministre Adama Coulibaly a salué l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et le Japon, dont les interventions dans le financement de l’économie ivoirienne permettent d’insuffler une nouvelle dynamique dans les rapports entre le gouvernement de la Côte d’Ivoire et celui du Japon : « Ces interventions, matérialisées par d’importants appuis à la Côte d’Ivoire, notamment dans le domaine des infrastructures, sont la preuve de l’engagement sans faille de votre pays à nous accompagner dans l’atteinte de nos objectifs de développement économique et social. C’est le lieu d’adresser, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara et de Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement, Monsieur Patrick Achi, mes sincères remerciements à l’ambassade du Japon ».

Selon Adama Coulibaly, les projets qui seront financés par les prêts obtenus auprès du Japon, dans les secteurs de la santé et de l’énergie, vont au-delà de la Côte d’Ivoire : « en ce qui concerne le secteur de l’énergie, le Projet de Renforcement de la liaison électrique Taabo Kossou-Bouaké a pour objectif d’améliorer la sécurité et la qualité de fourniture d’électricité dans les zones Centre et Nord de la Côte d’Ivoire ainsi que dans les pays voisins, par le renforcement du réseau électrique, y compris des lignes de transmission. Il s’inscrit dans le cadre de la politique énergétique du gouvernement qui vise à faire de la Côte d’Ivoire le premier marché énergétique de l’Afrique de l’Ouest à l’horizon 2030, en garantissant d’une part, l’approvisionnement énergétique sur tout le territoire national de façon abondante, fiable et moins coûteuse et d’autre part, à fournir l’énergie aux pays de la sous-région, en favorisant ainsi la coopération sous régionale. S’agissant du Prêt-Programme d’appui d’urgence à la Réponse à la crise COVID-19, l’objectif recherché est d’améliorer l’accès aux soins de santé de qualité, de renforcer la lutte contre d’autres maladies telles qu’Ebola, et d’améliorer la gouvernance de santé. La signature de cette nouvelle convention, après celle relative au projet d’aménagement du CHU de Cocody pour l’amélioration des Services de santé maternelle et infantile du Grand Abidjan en 2019, porte à environ 100 milliards de francs CFA, l’ensemble des financements actifs accordés au secteur de la santé, et traduit donc toute l’attention que le Japon accorde au bien-être des populations ivoiriennes“.

Des prêts négociés à des conditions supportables pour l’économie ivoirienne

Avec un taux d’intérêt de 0,1% pour l’ensemble de ces deux accords de prêt, Adama Coulibaly assure que ces conditions « sont supportables pour l’économie ivoirienne. Avec un taux d’intérêt de 0,1% pour l’ensemble desdits accords et une maturité allant de 15 à 30 ans dont un différé minimal de quatre ans, ces conditions figurent parmi les meilleures offres proposées par nos partenaires techniques et financiers », estime le ministre de l’Economie et des Finances. Adama Coulibaly se dit confiant pour la finalisation de ces deux projets dans les délais contractuels.

Olivier Dion avec sercom

Publiés récemment

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans


Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »

Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »


Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »


Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)

Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)


Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 


Mots clés :Achi PatrickCoopération bilatéraleCovid-19electrictéJaponJica


À lire aussi