Afrikipresse
Politique

Adama Bictogo sur les tombes d’Hamed Bakayoko, d’Amadou Soumahoro et d’Amadou Gon Coulibaly

Adama Bictogo sur les tombes d’Hamed Bakayoko, d’Amadou Soumahoro et d’Amadou Gon Coulibaly
Publié le
Par
Abdoulaye Touré
Lecture 4 minutes

S’inclinant sur les tombes d’Hamed Bakayoko, d’Amadou Soumahoro à Séguela et d’Amadou Gon Coulibaly à Korhogo, Adama Bictogo indique que c’est un devoir de mémoire qu’il s’est imposé.

Ce dimanche 12 juin 2022, le Président de l’Assemblée Nationale, Adama Bictogo a rendu les honneurs aux illustres disparus du RHDP en se rendant sur les tombes des Premiers ministres Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko puis de son prédécesseur Amadou Soumahoro. Adama Bictogo a indiqué qu’il s’agissait pour lui par ce geste de s’imposer un devoir de mémoire.

Au terme de sa visite dans la capitale du Worodougou à la tête d’une forte délégation de plus d’une quarantaine de députés, Adama Bictogo face à la presse a évoqué les liens forts qui l’ont uni à ses défunts frères Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro.

Adama Bictogo fils du Worodougou

À cet effet, il a affirmé qu’il demeure un fils du Worodougou. Selon lui, le Worodougou reste pour lui, une région mémorable et symbolique. « Comme vous le savez, mon aîné Amadou Soumahoro, mon frère Hamed Bakayoko et moi-même avons une histoire commune, un parcours commun depuis plus de 30 ans et qui fait que nous avons pu développer notre fraternité. Et c’est la force de cette fraternité qui a prévalu dans nos relations et qui a fait que nous avons été de vrais complices aux côtés du président de la République Alassane Ouattara », a témoigné Adama Bictogo.

Affirmant que sa visite à Séguéla obéit à un principe de devoir de mémoire, Adama Bictogo a fait savoir qu’il ne pouvait pas commencer ses activités en tant que président de l’Assemblée nationale qui démarre ce lundi 13 juin 2022 sans venir non seulement pour s’incliner sur la tombe de son grand frère Amadou Soumahoro qu’il succède, mais aussi venir lui demander de l’accompagner au nom de la fraternité qui leur lie dans cette nouvelle mission.

Adama Bictogo a dit repartir le cœur non seulement apaisé, mais également le sentiment de continuer l’œuvre que ses frères avaient commencée pour le Worodougou. « Ils m’ont laissé une grande responsabilité celle de maintenir le sens de la fraternité, de l’entraide et de la générosité. Je reste l’un des frères du Worodougou », a-t-il dit.

L’Imam Aboubacar Bakayoko félicite Adama Bictogo pour son élection

Pour sa part, au nom des populations, l’imam de la grande mosquée de Séguéla, Aboubacar Bakayoko a félicité Adama Bictogo pour son élection à la tête de l’Assemblée nationale. Il a souhaité au nouveau patron de l’hémicycle ivoirien les vœux de succès, de paix, de solidarité afin que sa mission soit une réussite totale. Avant de s’incliner respectivement sur les tombes respectivement du défunt Premier ministre Hamed Bakayoko et de son prédécesseur feu Amadou Soumahoro, Adama Bictogo s’est rendu au quartier Diomandé, au siège de la Chefferie. Des prières et des bénédictions ont été formulées pour les défunts Amadou Soumahoro et Hamed Bakayoko puis pour le nouveau président de l’Assemblée nationale.

L’étape de Korhogo

Dans l’après-midi, Adama Bictogo a quitté Séguéla pour Korhogo où il était question également d’honorer la mémoire d’un autre illustre disparu, Feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, AGC. Son grand frère comme il aimait à l’appeler fraternellement.

A Korhogo comme à Séguéla, l’émotion reste palpable sur le visage du Président de l’Assemblée Nationale. Le regard caché derrière des lunettes de soleil. Les autorités administratives et politiques lui rendent les honneurs. Il est accueilli par la grande famille Gon qui apprécie sa démarche et salue sa reconnaissance. Dans le caveau et sur la tombe de AGC, le Président de l’Assemblée Nationale, Adama Bictogo pense à son défunt frère. Son “frère de lutte” avec qui, il avait une relation très particulière et trentenaire.

Une journée pleine de souvenirs et d’émotions fortes

S’est-il certainement souvenu de leurs longues années de fraternité interrompues par la mort. Le regard fixe, il s’est incliné sur la tombe de AGC après avoir, là aussi, déposé une couronne de fleurs. Le Président de l’Assemblée Nationale Adama Bictogo comme à Séguéla a été reçu par les chefs traditionnels, religieux et la famille Gon. Cette journée a été pleine en souvenirs et forte en émotions mais le président de l’assemblée nationale l’a voulu ainsi.

c’est un devoir de mémoire que je me suis imposé. Je ne pouvais pas commencer ma présidence sans venir à Séguéla et à Korhogo pour m’incliner sur la tombe de mes frères avec qui j’ai commencé la politique et travaillé ensemble auprès du président de la République Alassane Ouattara. Ce sont trente années d’amitié et de combats politiques que nous avons partagées. Je suis venu en souvenir de ce que nous avons fait ensemble et de ce que nous avons été. Des frères qui ont mené la lutte ensemble aux côtés du président Alassane Ouattara” a-t-il confié à la fin de la visite.

Beker Yao et Touré Abdoulaye

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification


Mots clés :Adama BictogoAmadou Gon CoulibalyAmadou SoumahoroAssemblée nationaleHamed BakayokoKorhogoRhdp


À lire aussi