fbpx

Mariage précoce: 13,5 millions de filles entre 10 et 19 ans exposées au risque dans l’espace Swedd  

Une rencontre entre les ministres de tutelle et des finances du projet régional Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) sur le thème « Investir dans l’autonomisation des femmes et le capital humain en tant que stratégie de développement pour la croissance » s’est tenu lundi 17 juin 2019 à Dakar au Sénégal, en marge du 1er Sommet africain sur les mutilations génitales féminines et le mariage des enfants organisé par les gouvernements du Sénégal et de la Gambie, en collaboration avec l’ONG Safe Hands For Girls.

Cette rencontre a permis de mettre en lumière les défis importants auxquels sont confrontés les pays du SWEDD, mais aussi les bonnes pratiques mises en œuvre dans le cadre du projet pour renforcer le niveau d'autonomisation des femmes et des adolescentes en vue d’accélérer la transition démographique. Les États membres se sont engagés à atteindre le dividende démographique et accélérer, à terme, la croissance en Afrique.

« Si l’on veut venir à bout de ces pratiques [néfastes] et lutter efficacement contre la pauvreté, il est nécessairement important de miser sur l’éducation, de créer des opportunités pour les filles et de s’assurer qu’elles vont à l’école » a déclaré la Professeure Mariatou Koné, Présidente du Comité de pilotage du projet et Ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté de la Côte d’Ivoire.

L’analyse qui porte sur 10 pays (les États SWEDD, le Cameroun, le Sénégal et la Guinée) a mis l’accent sur les domaines d’interventions prioritaires et à fort impact pour garantir un meilleur avenir aux 75% de l’ensemble des filles de l’espace.

Le projet SWEDD est un partenariat entre sept pays (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Niger et Tchad), la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la population et l’Organisation Ouest Africaine de la Santé.

Les progrès enregistrés dans la mise en œuvre programmatique et financière du SWEDD sont à l’origine de la demande de consolidation et d’extension du projet à d’autres pays. Une table ronde de mobilisation de ressources est par ailleurs prévue le 6 juillet 2019, en marge du Sommet de l’Union Africaine sous l’égide du Président Mahamadou Issoufou du Niger.

Yaya Kanté

 

Dernière modification le 22/06/2019

A propos de l'auteur

Yaya Kanté

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!