fbpx

Guinée : suspension de la grève des travailleurs parlementaires Spécial

AFRIKIPRESSE-Conakry- Près d'une semaine de l'ouverture de la session des lois à l'Assemblée nationale guinéenne, les travailleurs parlementaires ont annoncé la suspension de leur grève déclenchée depuis mi-mars dernier.

Ces travailleurs réclament l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail, la hausse de leurs salaires et les primes journalières.
''Nous n'avons pas de badge, nous ne sommes pas inscrits à la Caisse nationale de sécurité sociale. Quand on tombe malade, on se prend soi-même en charge. Nous n'avons pas des moyens de déplacement pour le travail alors que nous travaillons pour la deuxième institution du pays'', dénonçait un des grévistes.
Ces griefs n'ont pas été pris à la légère par le Président du Parlement. Aussitôt la grève déclenchée, Claude Kory Kondiano a réuni les grévistes afin de trouver des compromis.
Vendredi soir, dans une déclaration, le porte-parole des travailleurs, Ibrahima Kalil Doumbouya a annoncé la suspension de la grève tout en invitant l'administration parlementaire à respecter les engagements pris.
''Contrairement à l'étiquette qu'on nous a collée, nous sommes des cadres responsables au service de l'Assemblée Nationale. Loin de toute manipulation politicienne, nous sommes une administration neutre qui demande l'amélioration de ses conditions de vie et de travail'', a-t-il rappelé.
Vu le contexte sanitaire dans lequel le pays vit, vu les préparatifs de la rentrée parlementaire, le comité a salué le leadership du Président de l'Assemblée Nationale dans la négociation des doléances formulées par les travailleurs parlementaires.
Par ailleurs, le comité invite les travailleurs parlementaires à toucher « leur salaires et les primes en attendant la fin des reformes prévues fin mai 2015 ».
Au finish, il informe la suspension de la grève , privilégie la poursuite des négociations dans les règles de l'art et félicite les travailleurs parlementaires tout en les invitant à resserrer les rangs, jusqu'à la satisfaction des doléances.
Cette annonce intervient au moment où les parlementaires de l'opposition décident de bouder leurs activités au sein du Parlement pour ''dénoncer'' le chronogramme électoral proposé par la CENI.

Aliou BM Diallo

Dernière modification le 04/04/2015

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!