fbpx

Guinée : le ministre de la communication critiqué par son prédécesseur

Prenant fonction vendredi le nouveau ministre guinéen de la Communication, Rachid Ndiaye, s'est dit honoré d'avoir été choisi pour "servir la nation". Il a pris l'engagement solennel à "servir au mieux" la Guinée.

Évoquant l’importance de la communication dans la gestion des États modernes, M. Ndiaye assure que l’heure n’est pas aux grands discours mais à l’action.

Pour lui, il s’agit de mettre en place une gouvernance dynamique et positive, destinée à donner une meilleure visibilité à l‘action publique et à travers celle-ci, "l’image de notre pays, à l’intérieur de nos villes, de nos villages, tout comme à l‘extérieur du territoire national".

Dans ce contexte, il pense qu'il est utile de mentionner l’obligation de moderniser les instruments de communication politique, dans l’organisation comme dans le fonctionnement. Ceci, précise-t-il, pour permettre au service public des médias (Radios, télévisions et presse écrite) d'être un véritable outil de valorisation des politiques publiques.

Le ministre souhaite maintenir un partenariat constructif avec les médias privés qui sont, d'après lui, un élément essentiel du renforcement de notre démocratie, une presse privée qui a besoin d’avoir un accès plus important à l‘information publique et à un soutien conséquent des pouvoirs publics, tant sur la législation en la matière, qu’en ce qui concerne l’aide aux médias…

Mais, reconnaît le ministre Ndiaye "la tâche n’est pas facile dans un secteur confronté à de nombreuses difficultés structurelles, techniques et à des contraintes budgétaires, malgré les efforts fournis par les uns et autres pour améliorer la situation".

Pour mener à bon port cet objectif, il souligne que la mission ne sera pas celle du seul Ministre de la Communication, mais aussi celle de tous les collaborateurs et professionnels de la corporation. Donc, "un travail d’équipe. Je souhaite que nous œuvrions ensemble pour l’intérêt de notre pays, harmonisions nos méthodes et nos approches."

Le journaliste assure que son "ambition est de conclure avec chacun , un contrat d’objectif destiné à donner une meilleure image de l’action publique, de nos expériences et vécus communs, pour offrir la meilleure vitrine de notre pays, aussi bien à l‘intérieur qu’à l‘extérieur le la Guinée".

Il exhorte les professionnels de la communications et de l'information à prendre en compte les règles légales qui entourent la profession, en matière de lois et de respect de la déontologie.

Rachid Ndiaye a fait comprendre qu’un ministre de la République est un manager, avec une vision, des objectifs, et des défis à relever, au nom d’une communication qui doit être marquée par le professionnalisme. "Je voudrai donc vous assurer de ma disponibilité, à écouter chacun et à trouver les solutions, dans le cadre d’une gouvernance éloignée de la complaisance et du trafic d’influence".

Il succède à ce poste Alhouseiny Makanéra qui espère que son prédécesseur aura plus de chance que lui. Car, ajoute le ministre déchu, il va échapper au jeu de deux départements parallèles. "D’un côté, un conseiller du président de la République en matière de Communication et de l’autre côté, un ministre de la communication. Chose qui rend les tâches extrêmement difficiles". Allusion claire à Rachid N'Diaye précédemment ministre -conseiller du président en charge de la Communication et de la Prospective. Une position influente qui a pu réduire les marges de manœuvre du ministre sortant.


Aliou BM Diallo

Dernière modification le 09/01/2016

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!