fbpx

Guinée : la crise s'installe après la présidentielle, l'Onu satisfaite du scrutin

Les guinéens sont dans l'expectative électorale, 48 heures après le scrutin du 11 octobre. Alors qu'aucun résultat officiel n'est encore sorti, une crise post-électorale commence à s'installer dans le pays après la demande de l'opposition d'annuler le scrutin.

Déjà, Sidya Touré a décidé avec ses 23 alliés de retirer leurs représentants au niveau de toutes les commissions administratives de centralisation de vote.
Pendant ce temps, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon salue "la conduite paisible" du premier tour de l'élection présidentielle en Guinée et réitère son appel au calme dans l'attente des résultats du scrutin.

Dans un communiqué, il "encourage tous les chefs politiques et les acteurs nationaux concernés à maintenir l'atmosphère paisible qui a prévalu le jour des élections et à s'abstenir de toute déclaration qui pourrait mener à des violences ou à des troubles".

Il appelle de nouveau "les acteurs nationaux concernés à résoudre tout différend qui pourrait survenir de façon pacifique et à travers les procédures légales établies".

Aliou BM Diallo

Dernière modification le 13/10/2015

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!