fbpx

Guinée- La CENI signe un contrat de gestion du fichier électoral avec Gemalto Spécial

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a signé jeudi soir, à Conakry, un contrat de gestion du fichier électoral en prélude aux prochaines élections locales et présidentielles. Le contrat a été paraphé par le président de la CENI, Bakary Fofana, représentatnt l’autorité contractante, le ministre de l’Economie et des Finances et l’administrateur général des grands projets au compte de l’Etat, et par M. Charles Mevaa, pour le groupe français  GEMALTO.

Alors que l’opposition guinéenne continue de dénoncer ‘’les procédures obscures’’ du recrutement par la CENI de l’opérateur, le président de l'organe électoral  juge que ''toutes les procédures normales ont été suivies''.

Bakary Fofana estime d'ailleurs qu'une étape importante a été franchie.  ‘’Je ne reviendrai pas sur les différentes étapes, mais je crois qu’il faut saluer cette initiative. Parce que cela montre toute la transparence qui rentre dans le processus de renforcement de l’Etat. (…) Je crois que les règles des marchés publics ont été respectées. Il faut se féliciter que cette commission ait travaillé nuit et jour pour nous permettre d’aboutir selon les règles de l’art, au recrutement de cet opérateur’’, a déclaré Bakary Fofana . Mohamed Diaré, ministre de l’Etat en charge de l’Economie et des Finances, est revenu sur le processus qui a abouti à la signature de ce contrat: ‘’Il fallait que toutes les parties se réunissent après ces négociations qui ont eu lieu suite à l’appel d’offres lancé. On sait que le processus a été transparent. La commission nous a fait une proposition d’un projet de contrat et nous avons jugé opportun de réunir tout le monde autour de la table comme on l’a fait pour des dossiers importants et urgents tels que tous les contrats du 56ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Les contrats ont été signés de la même façon. Donc, nous avons estimé qu’il fallait la présence de tous les acteurs pour faire une signature commune et c’est ce qui a été fait. Je pense que nous franchissons une nouvelle étape, celle de rendre beaucoup plus transparent le processus de passation des marchés publics. Parce que le contrat qui a été signé est un marché public’’. 

Pour sa part, le vice-président Afrique Subsaharienne de Gemalto, Charles Mevaa, a souligné que son groupe mesure l’importance de ce projet et ses enjeux :  ‘’Nous allons nous mettre au service de la Guinée à la fois, notre expertise et notre expérience acquises à travers nos projets similaires en Afrique, mais aussi ailleurs pour être au rendez-vous de la confiance qui nous a été accordée à travers cette signature de ce contrat’’. Charles Mevaa confie que le groupe Gemalto emploie plus de 13 000 salariés répartis dans le monde et est aujourd’hui ‘’leader de la sécurité numérique’’. 

 

Mamadou Aliou Diallo, à Conakry

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!