fbpx

Guinée : hausse de 12% du prix des appels téléphoniques

À compter du mercredi 1er juillet 2015, les utilisateurs de la téléphonie en Guinée payeront plus pour effectuer un appel. C’est une décision du gouvernement guinéen en commun accord avec les opérateurs téléphoniques du pays.

Une augmentation de 12% va être appliquée aux consommateurs pour chaque appel effectué. L’Etat guinéen entend moissonner une bagatelle de 900 milliards de FG de recettes par an.

La nouvelle taxe concerne les appels téléphoniques, les interconnexions et le roaming, selon un communiqué d’une des sociétés opératrice en Guinée. Déjà, des sms passent à ce sujet en boucle depuis vendredi soir sur les téléphones des utilisateurs.

Orange Guinée par exemple informe ses clients : «en application de la loi L/2015/N°002 AN instituant la taxe sur la consommation téléphonique(TCT), nos tarifs et offres connaîtront des modifications majeures à compter du mercredi 1er Juillet 2015 ».

En son article 3, la loi stipule : « le tarif de la taxe sur la consommation téléphonique est fixé à un (1) franc guinéen par seconde d’appel ».

Jusqu’à maintenant, les clients payaient 420 francs guinéens par minute sur le même réseau.

À partir du 1er juillet donc, un appel au local sera facturé à 480 francs guinéens, soit un franc guinéen par seconde. Les 12% seront également appliqués aux appels à l’international.

Et le communiqué de la société Orange guinée de préciser : « nos tarifs de communication seront donc ajustés en conséquence et en respect de la loi publiée au Journal Officiel de la République et exécutés comme Loi de l’Etat ».

Aliou BM Diallo, pour Afrikipresse

Dernière modification le 27/06/2015

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!