fbpx

Guinée : 57 ans d'indépendance fêtés sans allusion à Sekou Touré ou les ratés de Mamou

À la date du 2 octobre de chaque année la République de Guinée commémore l’anniversaire de son accession à l’indépendance. Si pour toutes les années passées, cette fête est restée principalement ponctuée par des défilés des couches sociales, des forces armées, des chants et de danses, des discours et de dépôts des gerbes de fleurs à la place des martyrs, 2014 et 2015 ont fait exception.

Les autorités politiques ont justifié ce changement par la présence dans le pays du virus Ebola. Mais qu’en est-il de la fête du 2 octobre 2015 qui aura » été «commémorée» à Mamou pratiquement sans tambour ni trompette ?

Première remarque : la tenue de cette jouissance « nationale » dans cette région située à 260 Km de Conakry a mobilisé une foule immense venue de plusieurs coins de la Guinée Conakry.

Deuxième remarque : en lieu et place de la célébration du 57ème anniversaire, le constat a révélé sur les banderoles qu’il s’agit du 56ème anniversaire « Mamou 2015 : 56ème anniversaire de l’indépendance », pouvait-on lire sur une enseigne accompagnée d’une image du Président actuel, Alpha Condé.

« Pourquoi ? » Le ministre guinéen des Guinéens de l’étranger et membre du comité d’organisation des activités à Mamou, Sanoussy Bantama Sow a expliqué : « il ne s’agit pas de la célébration de la fête, mais d’une remise de clefs des édifices publics construits ou rénovés par le Président de la République. Faut-il rappeler que la fête de l’année dernière-2014-a été reporté à cause d’Ebola ». Cette année, il fallait venir remettre les clefs pour l’ouverture des édifices, a ajouté le Ministre Sow.

Troisième remarque : cette date anniversaire coïncide avec la campagne électorale en prélude à la tenue du scrutin présidentiel du 11 octobre. Fallait-il s’attendre à ce que cette rencontre « historique » à Mamou se transforme en un meeting politique ?

Membres du gouvernement, invités, les différentes couches sociales, portaient un t-shirt ou une casquette de couleur « jaune » sous l’effigie du parti au pouvoir. Le décor du podium était également orné des effigies du RPG-arc-en ciel.
Interrogé par Afrikipresse, « Moustapha », un conducteur de taxi-moto, a confié que des responsables du parti présidentiel, lui ont donné un T-shirt à porter , plus 25 000 GNF.

Une autre femme, dans un taxi a expliqué que quelques semaines avant à Mamou, de militants du RPG arc-en-ciel sont passés dans des foyers pour donner à certains au moins 3 Kg de riz, des T-shirts , casquette ou pagne à porter pour réserver un accueil chaleureux aux hôtes qui devraient rallier la ville à l’occasion des festivités.

Quatrième remarque : trois discours –Maire de Mamou, le Gouverneur et le Président de Guinée-ont ponctué la cérémonie. À aucun moment ces hauts responsables n'ont salué la mémoire du père de l’indépendance ni fait l’historique de l’indépendance du pays, en ce jour de commémoration.

Les orateurs se sont contentés de saluer des présents, de faire le bilan des cinq ans du pouvoir Condé et d'évoquer des projets en perspectives.

Cinquième remarque : des journalistes travaillant pour des organes de médias publics ont fait des éloges au president sortant :« Vive le Prof Alpha Condé ! Un coup KO dès le premier tour- du parti au pouvoir». Ces journalistes à la TV nationale portaient le pagne l’effigie du RPG-arc-en-ciel-, et manifestaient « publiquement » leur adhésion aux idéaux du Président Alpha Condé.

Aliou BM Diallo, de retour de Mamou

Dernière modification le 03/10/2015

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!