fbpx

Disparition d’un journaliste guinéen : un député de l’opposition accuse Alpha Condé

La disparition de Chérif Daillo, du journaliste reporter d’images à Espace TV depuis le 23 juillet dernier, délie les langues en Guinée. Le mutisme des autorités et des ONG de défense des droits de l’Homme devient une source d’inquiétude à plusieurs niveaux.

C’est pourquoi, Ousmane Gaoual Diallo, député de l’opposition, a dénoncé sur le site officiel du parti de l’union des forces démocratiques de Guinée (parti dirigé par Cellou Dalein Diallo), le weekend dernier, le silence ‘’coupable’’ des hautes autorités du pays.

« Il y a un journaliste du nom de Chérif Diallo qui a disparu depuis quelques jours. Je crois qu’il faut que les journalistes se déplacent en force pour aller à Sekhoutouréya, parce que je suis sûre que si quelque chose lui arrive, Alpha Condé doit savoir quelque chose », a déclaré le jeune député.

Et Ousmane Gaoual Diallo d’estimer : « peut-être qu’on lui [Alpha Condé] a demandé de tuer un journaliste pour être à Sekhoutouréya (le palais présidentiel) ». En tous les cas, l’opposant rassure : « Il en sait quelque chose. Il ne faut pas jouer avec ça ».

Pour lui, « c’est en Guinée seulement qu’un Guinéen peut disparaître sans que les autorités ne parlent. C’est qu’elles savent quelque chose ».

Il a appelé à la mobilisation de tout le monde pour demander le retour sain et sauf du journaliste, Chérif Diallo.

Déjà, le mercredi prochain, une marche de la presse guinéenne est prévue à Conakry pour alerter l’opinion sur ce disparition du confrère Chérif Diallo.

''Mensonge d'Etat''

Mais, le parlementaire ne se limite pas là ! « Je dis encore une fois, notre pays souffre du mensonge. Il souffre d’un chef d’Etat. (…) Quand je vois l’image d’Alpha Condé à Sekhoutouréya, je suis persuadé qu’il n’est pas loin de la maladie d’Alzaimer. Je dis que nous souffrons du mensonge d’Etat, de la criminalité, nous souffrons du laisser-faire de l’Etat guinéen. Vivement les élections pour débarrasser la Guinée de la tyrannie d’Alpha Condé et de toute sa clique », a conclu l’honorable Ousmane Gaoual Diallo.

Aliou BM Diallo, à Conakry

Dernière modification le 03/08/2015
Tags:

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!