fbpx

Coopération : La Suisse augmente son aide pour lutter contre Ebola Spécial

Le Département fédéral des Affaires étrangères a annoncé lundi 1er septembre avoir débloqué un million de francs supplémentaires pour lutter contre l'épidémie d'Ebola au Libéria. Pour répondre à la crise sanitaire qui a déjà fait plus de 1500 morts, deux experts suisses et un avion transportant 14 tonnes de matériel médical devaient quitter la Suisse lundi.

 

Ces fonds supplémentaires s'ajoutent à un total de 650'000 francs déjà déboursés par la Direction du développement et de la coopération (DDC), présente au Libéria, pour combattre la fièvre hémorragique qui sévit en Afrique de l'Ouest.

Ces fonds «permettront à l'Aide humanitaire (de la Confédération, ndlr) d'envoyer du matériel de secours, de soutenir financièrement le service aérien humanitaire des Nations unies et de mettre à disposition des experts», selon un communiqué du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

«Les développements récents de l'épidémie ont souligné le besoin urgent de matériel et de personnel médical supplémentaires», ont souligné les services de Didier Burkhalter.

Avion charter avec matériel médical

A la demande du Libéria, un avion charter avec 14 tonnes de matériel médical (bouteilles de désinfectant, gants de protection, masques, sacs mortuaires, perfusions, solutions de réhydratation) devait décoller lundi depuis Zurich en direction de Monrovia.

Enfin, la Confédération a activé la convention qui la lie aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) afin de dépêcher deux médecins en Afrique de l'Ouest. Les deux experts, qui devaient aussi quitter la Suisse lundi, devront «assurer la protection sanitaire du personnel de la DDC travaillant sur place, évaluer la situation et identifier les prochains axes d'intervention», selon le DFAE.

Mesures préventives en Arabie saoudite

De son côté, l'Arabie saoudite a annoncé lundi la suspension de l'octroi des visas de travail aux ressortissants du Libéria, de Guinée et de Sierra Leone, touchés par l'épidémie, après une mesure similaire concernant les visas du hajj (pèlerinage musulman) pour ces pays.

Le vice-ministre saoudien du Travail, Moufarraj al-Haqabani, a cependant indiqué que la suspension des visas ne touchait pas le Nigeria où «tous les cas d'Ebola recensés (dans ce pays) provenaient de l'étranger». Il a ajouté que toutes les personnes en provenance d'Afrique de l'Ouest étaient «soumises à des tests de laboratoire» pour prévenir toute contamination dans le royaume.

L'Arabie saoudite a commencé à recevoir les premiers contingents des quelque deux millions de fidèles, attendus pour le pèlerinage annuel de La Mecque, début octobre.

Le virus Ebola a déjà fait 1552 morts sur 3069 cas recensés: 694 au Libéria, 430 en Guinée, 422 en Sierra Leone et six au Nigeria, selon le dernier bilan, publié le 26 août dernier, de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un premier malade a également été découvert la semaine dernière au Sénégal. Une autre flambée d'Ebola touche par ailleurs la République démocratique du Congo.

afrikipresse avec lematin.ch

Dernière modification le 02/09/2014

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!