fbpx

Congo : table ronde à Paris sur l'après Sassou Nguesso et la réconciliation Spécial

AFRIKIPRESSE -Paris. Le Dimanche 5 avril 2015 de 13h30 à 18h à la « Maison de l’Afrique », à Paris (7 rue des Carmes, métro Maubert-Mutualité), aura lieu à l'invitation de l'association « Les Assises » un « Débat Thématique pour l’alternance démocratique et l’alternative » à l'attention des Congolaises, des Congolais, des Ami(e)s de la République du Congo, des Chercheurs de toutes les disciplines, des Militants panafricanistes, des Acteurs de la Démocratie dans le monde.

Le thème : « POUR UNE COMMISSION VERITE, JUSTICE ET AU CONGO APRES LE DEPART DU GENERAL SASSOU NGUESSO EN 2016 : QUE NOUS APPREND L’EXPERIENCE DES AUTRES PAYS ? »b, permettra de réunir autour d'une table ronde , les intervenants suivants : Dr KOUYATE OUMOU , Enseignante-chercheure en Anthropologie et Ethnologie à l'Université Houphouët Boigny Cocody (Côte d’Ivoire) et à l'EHESS (France), VITRICE YEKPE Dr Politologue, consultant international d’origine ivoirienne, Nestor BIDADANURE, Philosophe, consultant international d’origine burundaise, auteur de plusieurs écrits sur Nelson Mandela, Newton Ahmed BARRY Journaliste d’investigation, rédacteur en chef du bimestriel L’Evénement (Ouagadougou, Burkina Faso), Prosper MOUANDA MOUSSOKI Juriste et linguiste, enseignant, militant des droits de l’homme, Porte-parole de la Commission thématique aux 1ères Assises Nationales du Congo pour l’Alternance Démocratique. À l'issue des débats un film documentaire (vidéo) et une publication seront produits. L’initiative de la structure qui organise ce « Débat thématique pour l’alternance démocratique et l’alternative », sera renouvelée le premier dimanche de chaque mois au même endroit, suivant le même horaire. 

 

[ Sortir par le haut ]
Dans la note de présentation de la table ronde, l'argumentation ci-dessous plante le décor des débats attendus et leur orientation : « Sortir par le haut » : voilà une idée à laquelle Nelson Mandela et Monseigneur Desmond Tutu avaient donné un sens pertinent. Pour en finir avec l’apartheid, ce phénomène que l’ONU avait auparavant qualifié de « crime contre l’Humanité », l’un, prisonnier politique devenu homme d’Etat, et l’autre, homme d’Eglise, avaient convaincu les auteurs de ce drame que la chose suivante était le meilleur choix pour eux et pour le pays : que chaque criminel et chaque victime rapportent les faits les concernant devant une « Commission Vérité et Réconciliation », les procédures judiciaires pouvant ou ne pas découler du travail d’une telle institution ad hoc. Dans le monde entier on a une certaine opinion de cette expérience et de son concept-clé, l’ubuntu. Une expérience qui a duré plusieurs années, tout au long de l’unique mandat présidentiel exercé par Mandela de 1994 à 1999, jusqu’aux débuts des années 2000. Une expérience qui restera une étape de la construction de la « nation arc-en-ciel », comme on peut le voir à la lecture du magnifique récit de la poétesse Antjie Krog: La douleur des mots (Editions Actes Sud). Une expérience inaboutie puisque des victimes attendent toujours les réparations, mais exemplaire puisque des commissions sur le même modèle ont vu le jour avec ou sans succès dans d’autres pays du monde qui avaient connu des crimes d’origine politique, particulièrement en Afrique. Les cas les plus récents sont ceux de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Le premier est un échec, en près de deux ans (2012-2014) ; le second est une promesse en cours de réalisation depuis février 2015». Ça promet !


Charles Kouassi

Dernière modification le 02/04/2015

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!