fbpx

Comores : Sans salaire depuis trois mois, les fonctionnaires crient leur ras-le-bol à travers une marche Spécial

Quelque 500 fonctionnaires comoriens ont organisé, mardi à Moroni, une "marche pacifique de mécontentement", pour protester contre les salaires impayés depuis trois mois et les pressions politiques subies dans l'administration.

La grève nationale de 48 heures organisée par la Confédération des travailleurs comoriens (CTC) a été peu suivie, en raison, dit-on, des intimidations.

Les 13.000 agents de l’État  en sont à leur troisième mois sans salaire, sans compter les 18 mois impayés entre 1995 et 2000 (31 mois sur Anjouan), s'est indigné le secrétaire général de la CTC, Salim Soulaimana.

"Alors qu’au sommet de l’État, on dépense dans des voyages sans compter, ce cumul d’arriérés est incompréhensible, inexplicable et inexpliqué", a-t-il dit, fustigeant "l'insouciance des gouvernants pendant que la population souffre, souffre, encore et encore".

Le salaire minimum aux Comores est d'environ 70 euros. La masse salariale des fonctionnaires absorbe plus de 60% du budget de l'Union, selon le rapport 2014 de plusieurs institutions internationales dont l’OCDE, le PNUD et la BAD.

afrikipresse

Dernière modification le 30/09/2014

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!