fbpx

Cedeao à Dakar : carte d’identité et monnaie communes à l’ordre du jour

Le Chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a pris part, samedi 4 juin 2016 à Dakar, à la 49ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao, consacrée à l’examen de la situation politique et sécuritaire dans la sous-région.

Dans son allocution d’ouverture, le N°1 sénégalais, président en exercice de la Cedeao, a félicité Marcel Alain de Souza, qui a prêté serment en qualité de nouveau Président de la Commission de la Cedeoa, ainsi que les nouveaux Commissaires.

Il les a exhortés à travailler à la réalisation d’une Cedeao avec des peuples parfaitement intégrés dans un espace commun.

Macky Sall a rendu un vibrant hommage à l’ancien Président de cette institution sous-régionale Kadré Désiré Ouédraogo pour dit-il, la qualité du travail accompli à la tête de la Commission.

Évoquant les sujets inscrits à l’ordre du jour du 49ème Sommet ordinaire, notamment le Tarif Extérieur Commun (Tec- Cedeao), la Carte d’identité biométrique - Cedeao, les Accords de partenariat économique (Ape) et la monnaie unique de la Cedeao, le Chef de l’État sénégalais a exhorté les États membres à parvenir à des accords en vue de booster le processus d’intégration. Le Président sénégalais a, en outre, salué l’initiative de son homologue ivoirien d’organiser, à Abidjan, une Conférence de haut niveau et une table ronde de mobilisation des ressources pour le développement communautaire.

Sur le plan sécuritaire, il a salué les progrès réalisés par le Nigéria dans la lutte contre le terrorisme, avant de s’inquiéter de la recrudescence de ce fléau dans la sous-région avec les attaques au Mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. Macky Sall a en appelé à la mutualisation des efforts pour venir à bout de ce fléau.

Pour terminer, le Président en exercice de la Cedeao s’est félicité des avancées démocratiques dans la sous-région, puis a exhorté les acteurs politiques bissau-guinéens à trouver une issue à la crise politique qui secoue leur pays.

Le Président de la Commission de la Cedeao, Marcel Alain de Souza, s’est, pour sa part, engagé à optimiser la gestion de la commission en accordant la priorité aux dépenses d’investissement et en réduisant les dépenses de fonctionnement. À cet égard, il a révélé avoir engagé un plan d’austérité pour le redressement de la trésorerie et la rationalisation des structures de l’Organisation.

Le représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, Mohammed Ibn Chambas, a, quant à lui, réaffirmé le soutien de la Communauté internationale à la Cedeao dans sa lutte contre le terrorisme.

Au terme de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’État et de Gouvernement se sont retrouvés pour une session à huis-clos. À l’issue cette session, le Sommet a élu la Présidente libérienne, Ellen Johnson-Sirleaf à la tête de la Conférence des Chefs d’États et de gouvernement de la Cedeao et endossé la candidature de la Côte d’Ivoire au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations -Unies pour la période 2018 - 2019.

Claude Dassé
Dernière modification le 05/06/2016
Tags:

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!