fbpx

Burkina Faso : le ver de Guinée éradiqué Spécial

Le Burkina Faso a réussi à éradiquer la dracunculose ou ver de Guinée. Les autorités compétentes ont rendu publique cette nouvelle le vendredi 13 janvier 2015, trois ans après la certification par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

C'est une victoire pour les autorités sanitaires du Burkina Faso. Le pays, comme l'a certifié l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2011, a éradiqué la dracunculose, communément appelée ver de Guinée. Il a fallu attendre trois ans, avant que cette nouvelle ne soit rendue publique par les dirigeants burkinabè, au cours d'une conférence de presse, tenu vendredi 13 janvier 2013 à Ouagadougou, par le ministre de la Santé, Amédée Prosper DJIGUIMDE. Pour parvenir à cette avancée, le Burkina Faso a mis en œuvre un programme national d'éradication de la maladie, dont le premier cas avait été déclaré en 1963. Une propagation à 11 784 cas a même noté en 1992, signe que le ver de Guinée tissait sa toile au « Pays des hommes intègres ». Le programme national d'éradication a permis d'enregistrer des « progrès notables », comme l'a relevé le ministre de la Santé et d'arriver à bouter la dracunculose hors des frontières du pays. Cette réalité a été certifiée par l'OMS, qui a fait auparavant deux évaluations de la maladie au Burkina, notamment en 2008 et en 2010. Pour autant, la vigilance doit être observée, a insisté le président du comité technique national de pré-certification de l'éradication, le Pr Robert Tinga Guiguimdé. «Nous ne devons pas dormir sur nos lauriers», a-t-il dit. Ce d'autant plus que le ver de Guinée est encore présent dans quatre pays africains, à savoir le Mali voisin, le Tchad, le Soudan du Sud et l'Ethiopie. Un état de fait, qui contraint les autorités burkinabè à ne pas négliger la surveillance transfrontalière. Le ver de Guinée est une maladie parasitaire provoquée par l'ingestion d'eau non filtrée et pouvant avoir des complications comme le tétatnos. Le ver parasite responsable de cette maladie est appelé Dracunculus medinensis.

 

Eric DELAPLUME

 

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!