fbpx

Burkina Faso : éviter l'exclusion, la chasse aux sorcières, juger Compaoré ( Fidhop)

La Fondation Ivoirienne pour l’Observation et la Surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique, la (FIDHOP), a tenu les 27 et 28 juin 2015 à Hambourg , en Allemagne un conclave de concertation.

 

En plus de l'examen de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire , le conclave a " vivement salué la bravoure du vaillant peuple burkinabé, qui s’est soulevé les 30 et 31 octobre 2015, pour mettre fin à la trentaine d’années de règne du président dictateur et autocrate Blaise Compaoré".

Selon les participants, il s'agit d'un "bel exemple de démocratie populaire, authentique, non téléguidée par l’occident , que devrait expérimenter tout peuple d’Afrique contraint aux mêmes bâillonnements et avilissements par son dirigeant ".

La FIDHOP a encouragé les Burkinabés " à parachever cet exploit démocratique, par une belle élection présidentielle, transparente et inclusive ; à activer une justice équitable, en évitant les règlements de compte et la chasse aux sorcières contre les pro-Compaoré ; et à tout mettre en œuvre pour écourter l’exil doré en terre ivoirienne de l’ex-Président déchu par son peuple, afin qu’il réponde, devant les tribunaux burkinabés, des nombreux crimes de sang qui lui sont imputés ".

Claude Dassé

 

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!