fbpx

Bénin : Hector Hounkpè nommé Directeur général du Festival international de théâtre

Eric Hector Hounkpè est désormais le Directeur général du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb). Il a été nommé en Conseil des ministres, samedi dernier, indique la presse nationale. Egalement, la nomination de Naomie Azaria au poste de Directrice générale du port de Cotonou et la grève des enseignants vacataires font la une des journaux ce jour.

Le gouvernement béninois s’est réuni en Conseil des ministres  le samedi 21 novembre dernier. ‘’La Tribune de la Capitale’’ rapporte que plusieurs nominations ont été faites par le Chef de l’Etat Boni Yayi. Parmi les personnalités promus se retrouve Naomie Azaria constate le journal de Porto-Novo. L’actuel ministre des micro-finances a été nommé à la tête de la Direction générale du port autonome de Cotonou et quitte son poste de ministre, écrit ‘’la Tribune de la Capitale’’, qui publie  le relevé du Conseil des ministres dans ses colonnes.

Parlant toujours de ce Conseil des ministres, ‘’Matin Libre’’ complète la liste des personnalités promus par le nom de l’artiste comédien, Eric Hector Hounkpè. L’homme a été nommé Directeur général du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb). ‘’Matin Libre’’ qui semble se réjouir de ce choix fait par le Chef de l’Etat, écrit que le Fitheb n’est plus dans un vide juridique depuis la démission de son Directeur par intérim, Ousmane Alédji.

« Eric Hector Hounkpè figurait parmi les trois potentiels prétendants présélectionnés par le Conseil d’administration. Aujourd’hui, c’est lui que la nation a appelé pour conduire les destinées de la vitrine des arts dramatiques. Lui-même acteur passionné de la planche, il saura sans doute manager les choses pour remettre les pendules à l’heure. Surtout quand on sait qu’il a hérité d’une institution squelettique qui tourbillonne dans un tas de problèmes », commente ‘’Matin Libre’’.

Quittons la culture pour l’éducation, où ‘’la Tribune de la Capitale’’, a ce matin publié l’intégralité du décret portant statuts particuliers des enseignants. « Alors que le Gouvernement estime avoir satisfait les enseignants à la mesure de son possible à travers la signature de ce document, des centrales syndicales parmi lesquelles la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) de Paul Issè Iko, disent ne pas se retrouver dans ce décret qui selon elles, aurait été vidé de ses points essentiels objets des grèves depuis les années antérieures. », rapporte ce quotidien qui pour permettre à ses lecteurs d’apprécier ce décret, le publie de sa troisième page jusqu’à sa dernière.

Mais après les négociations entre centrales syndicales et gouvernement, ayant abouti à la signature du décret portant statuts particulier des enseignants, les vacataires qui selon les écrits de ‘’la Tribune de la Capitale’’ n’ont pas trouvé satisfaction à leur nombreuses revendications, menacent d’ores et déjà d’intensifier leur mouvement de grève et projettent aller renvoyer les enseignants permanents des salles de classe.


Ariel Gbaguidi

Dernière modification le 24/11/2015
Tags:

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!