fbpx

Bénin : carton rouge à Iréné Agossa après sa sortie contre Talon

La sortiede Iréné Agossa, président du parti le Nationaliste, contre la candidature de Patrice Talon pour la présidentielle de 2016 et la propagande politique pour le député Aké Natondé toujours pour 2016, sont à la une de quelques quotidiens parus ce vendredi 28 août 2015.

La communication continue autour du député Aké Natondé, probable candidat à la présidentielle de 2016. ‘’L’Enquêteur’’ informe que le Cds-Finangnon, le parti politique de Aké Natondé, sera en conseil national demain à Bohicon. ‘’L’Indépendant’’ écrit que Aké Natondé est l’exigence de la jeunesse en 2016. 

À l’Assemblée nationale, ‘’Palmarès’’ fait remarqué que la loi sur l’âge d’admission à la retraite a été votée hier. Désormais, le fonctionnaire béninois ira à la retraire à 60 ans ou après 30 ans de service. ‘’Palmarès’’ qui y a vu l’implication personnelle du député Aké Natondé, écrit : « vote de la loi relative à l’âge d’admission à la retraite : grande victoire politique de Aké Natondé ». Même constat fait par le journal ‘’L’expression’’. ‘’Matin Libre’’ indique que le député a remercié ses collègue aprèsle vote de cette loi (relecture de la loi 2015-18 du 02 avril 2015 portant statut général de la fonction publique).

Iréné Agossa, lui reçoit un carton rouge ce matin, de la part de quelques journaux, suite à sa sortie médiatique hier. Sortie au cours de laquelle lui et son parti le Nationaliste, ont dit « non » à la candidature de Patrice Talon, à la présidentielle prochaine. Le journal ‘’Palmarès’’ écrit que « Iréné Agossa se fout le doigtdans l’œil ». « Tous les béninois sont égaux devant la loi, le Nationaliste n’est pas démocrate » a ajouté ce journal. 

‘’L’Enquêteur’’ va plus loin en écrivant, « désapprobation de la candidature de Patrice Talon par le parti la Nationaliste : S.O.S ! Sauver Iréné Agossa de sa myopiepolitique ». Contrairement à ces deux journaux, ‘’Le Matin’’, sur le même sujet reste modéré. Ce quotidien écrit simplement que Iréné Agossa relève les incohérences de la candidature de l’homme d’affaires Patrice Talon.

Les critiques renaissent encore au sujet de la décision Dcc-15 du 16 juillet 2016, de la cour constitutionnelle. Décision relative à l’article 44 de la constitution sur le critère d’âge pour être candidat à une élection présidentielle au Bénin. ‘’L’Enquêteur’’ informe que le Cnab met le président de la cour Théodore Holo devant ses responsabilités. Ce journal écrit que d’éminentes personnalités refusent de se faire rouler dans la farine.

Finissons avec le journal ‘’Sang Neuf’’ qui apprend à ses lecteurs qu’une branche dissidente du Mozebe, puissant syndicat des conducteurs de taxi moto, se rallie à la cause de Patrice Talon. Ce journal, un tout nouveau apparemment, pense que c’est un soutien de taille pour l’homme d’affaire béninois, potentiel candidat à la présidentielle de février 2016.

Ariel Gbaguidi

 

Dernière modification le 28/08/2015

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!