fbpx

Alternance en Guinée : un haut responsable du parlement invite la jeunesse à un sursaut

Il est le troisième vice-président du Parlement guinéen. Très remonté, El hadj Abdoulaye Diouma Diallo, en conférence de presse lundi 26 octobre 2015 à Conakry, a vigoureusement dénoncé le système actuel de gouvernance dans le pays.

Evoquant la situation « déplorable » ayant caractérisé le dernier scrutin présidentiel, le membre du bureau politique du parti de l’union des forces démocratiques –UFDG- a invité la jeunesse guinéenne à se lever pour démonter le schéma de la gestion actuelle de l’État , fondée, dit-il sur « le mensonge ».

« Comme vous êtes les jeunes, avec le schéma actuel, l’organisation actuelle, une CENI inféodée, la possibilité pour le chef de l’État sortant d’utiliser tous les moyens de l’État , toutes les ressources humaines de l’État , et les ressources matérielles et financières, avec un tel fichier, l’avenir démocratique de votre pays, chers jeunes, est compromis », a estimé l’Honorable Diallo.

L’ancien gouverneur et acteur de la vie publique du pays, affirme que depuis plus d’un demi siècle, sous la Guinée indépendante, « il n’y a jamais eu autant de faux dans une élection tenue dans ce pays, que maintenant ».

Et d’ajouter : « Il n’y a rien de légal dans ce qui s’est passé dans ce processus. Toutes les pratiques démocratiques les plus ordinaires ont été foulées au pied. Je vous demande donc de vous lever. C’est un combat citoyen. Si ce système là n’est pas démonté, il est impossible qu’il y ait alternance à la tête de l’Etat ».

M. Diallo a dénoncé le fait que le pouvoir de M. Alpha Condé ait mobilisé l’ensemble de ressources dont il dispose. « Vous voyez les soldats, les officiers, les sous-préfets et préfets, les maires, les gouverneurs, les ministres et tous les cadres de l’administration, ils vont illégalement sur le terrain », a-t-il regretté.

Ce n’est pas tout : « J’étais à Boffa le 11 octobre, à 7 heures du matin, le camion de riz arrive, il était en train de distribuer les sacs. Les ministres étaient là avec les bulletins pré-cochés. Est-ce qu’il peut y avoir un vote démocratique dans ce contexte là ? Le devenir de ce pays est entre vos mains. Donc nous vous demandons de vous lever », a-t-il lancé aux jeunes de Guinée.

Aliou BM Diallo

Tags:

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!