fbpx

Afrique du sud : Winnie Mandela pas d'accord avec les violences xénophobes

AFRIKIPRESSE- Abidjan. Depuis plusieurs semaines, les vieux démons illustrés par des actes de xénophobie contre des étrangers originaires de l'Afrique noire ont refait surface en Afrique du sud.

Cette situation qualifiée de ''honte'' par une bonne partie de l'opinion internationale a provoqué une vague d'indignations aussi bien en Afrique du sudque dans le monde. Winnie Mandela, l'ex-épouse de Nelson Mandela a déclaré mercredi soir sur soncompte Twitter : « Ce n'est pas la liberté pour laquelle nous nous sommes battus ». Le dernier bilan fait état de six morts, dont un Ethiopien brûlé vif dans sa maison à Durban. Des camps sécurisés ont été mis en place par des autorités locales pour accueillirceux qui ont fui leur résidence. En 2009, une vague de violence avait fait plus de60 morts dans le pays.

Claude Dassé

Dernière modification le 16/04/2015

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!