fbpx

20 millions Fcfa pour être candidat à la présidence en Côte d’Ivoire, environ 65 millions Fcfa en Guinée

Le cautionnement de la présidentielle guinéenne fixé à 80 000 euros et le plafonnement des dépenses de campagne à 2 millions d’euros. La commission électorale nationale indépendante –CENI- a fixé le montant du cautionnement à verser au Trésor public par les candidats et les mandataires des partis politiques faisant acte de candidature à l’élection présidentielle du 11 octobre.

Ce montant est établi à 800 millions de francs guinéens (un peu plus de 80 000 euros) par candidat ou par parti politique présentant un candidat à ladite élection. En Côte d’Ivoire la caution est d'environ 30 mille euros, soit ‎20 millions de Fcfa. 

Quant au plafonnement, l’institution électorale prévoit le montant global des dépenses pouvant être engagées par candidat ou par parti politique dans le cadre de la campagne électorale à 20 milliards GNF soit un peu plus de 2 millions d’euros.

Le porte-parole de la CENI, Me Amadou Salifou Kébé, a clarifié sur les antennes de la radio nationale, lundi soir, qu’un autre communiqué de la Cour Constitutionnelle viendra fixer la date et le lieu du dépôt des dossiers de candidature.

Par ailleurs, « la CENI rappelle que le montant du cautionnement sera entièrement remboursé dans les 15 jours qui suivent la proclamation définitive des résultats à tout candidat élu ou ayant recueilli au moins 5% des suffrages exprimés ».

Aliou BM Diallo, à Conakry

Dernière modification le 11/08/2015

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!