Afrikipresse
Économie

Transport maritime : le Courtier et l’ingénieur d’armement maritime

Transport maritime : le Courtier et l’ingénieur d’armement maritime
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 2 minutes

Cette semaine, notre expert en transport maritime international Sékou CAMARA nous parle du courtier maritime et de l’ingénieur d’armement maritime. Selon lui, le Courtier maritime (ou de navires) est un professionnel maritime, intermédiaire en négociation entre armateurs et affréteurs concernant le transport de marchandises, ou un acheteur, concernant la vente de navire. C’est un métier qui suit l’évolution du transport maritime et son développement. Quant à l’Ingénieur d’armement maritime (« superintendent » en anglais), c’est un cadre technique d’un armement maritime. Il fait partie du service technique.

Le Courtier maritime et l’ingénieur d’armement maritime bien qu’étant des personnels du transport maritime exercent dans des domaines spécifiques. Ainsi, le courtier maritime exerce principalement dans trois domaines : Courtage sur le fret entre armateurs et affréteurs (transport) ; Négociation auprès des chantiers navals pour le compte d’armateurs (construction et réparation) et la Revente de navires d’occasion.

L’ingénieur  d’armement maritime, lui a d’une part, une mission générale d’inspection, et d’autre part une responsabilité d’organisation et de décision sur les problèmes proprement techniques. Il a de ce fait la responsabilité de la préparation, de la coordination et de la bonne exécution des arrêts techniques.

Le Courtier maritime 

Le courtier professionnel est le seul disposant de connaissances approfondies sur les conditions du marché, le type de navire concerné ainsi que les renseignements concernant les prix de vente récents, etc..

Dans l’exercice de ses fonctions, il prend en charge les attentes et besoins de ses mandants avec attention et aide à déterminer si le navire visé est le plus approprié au regard de l’utilisation envisagée, et présente un rapport qualité/prix satisfaisant.

Outre les domaines ci-dessus, certains courtiers se lancent dans la vente de produits dérivés sur le transport maritime.

Ingénieur d’armement maritime.

Sous l’autorité du Directeur Technique, et en étroite relation avec l’Etat-Major des navires (Capitaine, Second-capitaine et Chef Mécanicien), l’ingénieur d’Armement assure le suivi technique des navires dont il a la charge en planifiant leur maintenance préventive et curative.

Ses missions principales sont orientées autour des axes suivants :

 – Visites régulières des navires dont il a la charge afin de s’assurer du bon maintien de niveaux de standard qualité et sécurité et établissement du « reporting » correspondant ;

– Suivi des budgets annuels des dépenses techniques, huiles et combustibles, en accord avec le Directeur Technique et en collaboration avec l’Etat-Major du navire ;

– Interface entre les navires et les différents interlocuteurs (sécurité, contentieux…), les sociétés de classification, et les fournisseurs ;

–  Approvisionnement en consommables, en pièces de rechange et gestion des interventions sur les navires, des commandes ainsi que des paiements des factures correspondantes.

Cette fonction est généralement occupée par un ancien navigant qui a exercé la fonction de Chef Mécanicien (Officier mécanicien de première Classe (OM1) ou Capitaine de première classe de la marine marchande (C1NM) ou un ingénieur du Génie maritime.

Philippe Kouhon 

Publiés récemment

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”

Guiglo – Le député Guy Marc Sérodé depuis Zouan: “Ouattara est en roue libre dans le Cavally”


Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti

Fake news : Affaire Armée française à Korhogo, Chris Yapi  a encore menti


État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)

État de la nation 2024 : ce qu’il faut retenir du message du président Alassane Ouattara ce mardi devant le Parlement (Philippe Kouhon)


Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation

Chronique – Géopolitique, géoéconomie, géostratégie : Le nouvel ordre mondial oblige l’Afrique à penser differemment son rapport à la mondialisation


Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs

Tournoi de lutte traditionnelle à Bouaké : Amadou Koné félicite les Ivoiriennes Céline et Amy grands vainqueurs


LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)

LYS Sassandra : raisons d’une saison difficile en 2023-2024 et promesses (Mamadou Dia)



À lire aussi