Afrikipresse
InternationalInternational

Ouattara face aux députés européens à Strasbourg (envoyé spécial)

Ouattara face aux députés européens à Strasbourg (envoyé spécial)
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 3 minutes

Après sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron le dimanche 11 juin et sa participation à la conférence de haut niveau du G20 sur l’Afrique les 12 et 13 juin  au Campus Euref de Berlin (Allemagne), le Président ivoirien, Alassane Ouattara sera face aux députés européens mercredi 14 juin 2017 à Strasbourg en France.

Entre autres raisons de la présence du président ivoirien à l’hémicycle du parlement européen, la récente élection de la Côte d’Ivoire au conseil de sécurité de l’Onu, en tant que membre non permanent pour un mandat de deux ans à partir de 2018. «  Cela augmente l’influence de la Côte d’ivoire sur la scène internationale »  selon un communiqué de presse du parlement européen dont Afrikipresse a eu copie.

Face aux députés européens, Alassane Ouattara reviendra selon une source proche de la délégation ivoirienne, sur le soutien de la France mais aussi des autres pays de l’union européenne pour cette. Il plaidera également pour le renforcement des relations entre son pays et les pays membres de l’UE en matière d’investissement surtout dans le domaine sécuritaire et le développement économique. Le chef de l’État ivoirien qui devait se faire représenter initialement par le vice-président ivoirien avant de décider lui-même de se rendre finalement à Strasbourg, interviendra solennellement le mercredi 14 juin 2017 dès 12h après les premiers débats en session plénière sur  entre autres sujets, la décision du président Donald Trump de retirer les Etats Unis de l’accord de Paris sur le changement climatique,  le prochain sommet européen des 22 et 23 juin qui traitera de la migration, de la sécurité et de défense et la question de  l’instabilité en république démocratique du Congo.

[ La Côte d’Ivoire au conseil de sécurité de l’Onu ]

L’organisation des Nations unies compte 193 pays sur les 197 qui composent la terre. La Côte d’Ivoire y a adhéré depuis le 20 septembre 1960. Elle a déjà siégé quatre fois au conseil de sécurité : 1964, 1965, 1990 et1991. Absent depuis plus de 26 ans, le pays est à nouveau élu membre non permanent du Conseil pour les années 2018 et 2019.
Le Conseil de sécurité est composé de 15 membres dont 5 membres permanents que sont, la Chine, les Etats Unies, la Russie, la France et le Royaume –Uni. Les actuels 10 membres non permanent élus pour un mandat de deux sont, la Bolivie, l’Egypte, l’Ethiopie, l’Italie, le Japon, le Kazakhstan, le Sénégal, la Suède, l’Ukraine et l’Uruguay. C’est bien cette liste qui sera rejointe par la Côte d’Ivoire dès le 1er janvier 2018. Plus de 60 États membres des nations unies n’ont jamais été membres du Conseil de sécurité. Tout État membre des Nations unies qui n’est pas membre du Conseil de sécurité  peut être convié à participer sans droit de vote à la discussion de toute question soumise au conseil lorsque celui-ci estime que les intérêts de ce membre sont affectés. La charte des Nations unies confère au conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Chacun des 15 membres du Conseil dispose d’une voix lors du vote des textes de loi qui engagent le conseil. Les cinq membres permanents disposent du droit de véto.

Philippe Kouhon, envoyé spécial à Strasbourg

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation


Mots clés :députéseuropéensOuattaraOuattara face aux députés européens à Strasbourg (envoyé spécial)Strasbourg


À lire aussi