Afrikipresse
Politique

Ouattara depuis Arrah : « je suis venu parler de développement, de paix et de cohésion sociale (Visite d’Etat, Côte d’ivoire)

Ouattara depuis Arrah : « je suis venu parler de développement, de paix et de cohésion sociale (Visite d’Etat, Côte d’ivoire)
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 6 minutes

Entamant ses rencontres avec les populations de la région du Moronou dans le cadre de sa 30eme visite d’Etat, le président de la république Alassane Ouattara a procédé à la mise sous tension du village d’Assikro et a communié avec les populations du département d’Arrah. C’était le jeudi 10 septembre 2020 à l’esplanade du centre culturel Henri Konan Bédié à Arrah.

« (..) Je suis conscient que la Région du Moronou qui a été prospère par le passé, et qui a joué un rôle important dans le développement de notre pays, est malheureusement restée en léthargie pendant de nombreuses années, avant ma prise fonction. Madame le maire et monsieur le Député qui ont été vos porte-paroles, l’ont rappelé tout à l’heure. 

Depuis 2011, nous avons redémarre de nombreux investissements dans les secteurs de l’électricité, de l’eau potable, de la santé, de l’éducation, de la salubrité, des infrastructures routières, pour pouvoir rattraper quelque peu, ces années perdues. À titre d’exemple, en ce qui concerne l’électrification dans le département d’Arrah, nous sommes passés de 56% de taux de couverture en 2011 à 83% à fin juin 2020. Nous avons donc électrifié 5 villages de 2011 à août 2020.  Il nous reste 3 villages à électrifier d’ici à la fin de l’année. Et vous pouvez compter sur moi pour le faire.  Ainsi, tous les villages du Département d’Arrah seront électrifiés. Car, notre objectif est d’atteindre un taux d’électrification de 100% à fin 2020 » a fait savoir le président ivoirien.

Poursuivant, il a dit : « À titre d’exemple toujours, nous venons de procéder à la mise sous tension d’Assikro. Et je peux vous dire que nous continuerons dans ce secteur de l’extension des villes et villages qui ont déjà de l’électricité et pour lesquels les populations se sont accrues de manière à continuer de fournir un peu plus d’énergie. En matière d’eau potable, ça je sais que c’est une préoccupation majeure dans la région. Nous avons procédé, dans le cadre du programme social du gouvernement, dans le département d’Arrah, à la réparation et à la réhabilitation de pompes pour faciliter l’accès des populations à l’eau potable. Vous savez que les problèmes d’assèchement des nappes phréatiques pendant la période des saisons sèches sont récurrents. Nous devons tout fait pour remédier ce problème en branchant les villes du Moronou sur la Comoé pour que ce problème n’existe plus.

En matière d’infrastructures routières, des travaux d’infrastructures dans le département d’Arrah, entre 2019 et 2020, nous avons procédé à la réhabilitation de la route Kotobi-Arrah-Banawin de 47 km. 

La réhabilitation de 1,2 km de voiries bitumés dans la ville de Arrah. Soit au total, 48,20 km, pour 4,58 milliards FCFA.

Nous avons reprofilé 98 km de routes en terre. Et je peux vous dire que nous allons continuer dans les travaux de bitumage de 2,8 km supplémentaires de voiries dans la ville d’Arrah. Ceci est en instance de démarrage. Nous allons reprofilé 45 km de route qui sont en instance de démarrage également. Donc, je suis venu vous dire que nous sommes avec vous. Nous voulons améliorer le quotidien des habitants de cette belle région et de ce beau département d’Arrah.

Je suis venu vous rassurer que l’État ne vous abandonnera jamais, tant que je serai président de la République de Côte d’Ivoire. Je prends l’engagement que nous poursuivrons ces travaux et nous allons même les intensifier dans mois et les années à venir » a-t-il rassuré.

Concernant le reste des préoccupations exprimées par Mme Kouamé Babou Arlette et Ané Boni Siméon respectivement maire et député de la localité d’Arrah à savoir le bitumage de certains axes routiers, l’extension du réseau d’adduction d’eau, l’électrification villageoise, le relèvement du plateau technique de l’hôpital général, la construction de lycée de jeunes filles, la construction d’un Commissariat de police, le président Alassane Ouattara a instruit le Premier ministre Hamed Bakayoko et les ministres compétents de les étudier rapidement et de lui faire des propositions dans les plus brefs délais.

Ouattara : « je suis venu vous parler de développement, de paix et de cohésion sociale »

« Chers parents de Arrah, je suis venu vous parler de développement et remémorer avec vous de ce que cette région, je la connais bien. Je suis venu aussi pour parler de paix et de cohésion sociale, car, je voudrais saluer la part active que chacun de vous a prise dans la paix et la cohésion sociale, chacun dans son village et dans sa communauté.

Accueil populaire pour Alassane Ouattara

Rien de ce que nous avons réalisé n’aurait été possible sans un climat de paix et de stabilité retrouvée. C’est pour cela que je voulais saluer tout particulièrement les cadres, élus, les chefs de villages et de communautés, les guides religieux, et toute la population de Arrah pour le climat de quiétude, d’entente et de concorde qui a toujours prévalu dans ce département. Bravo à chacun et à chacune de vous. Merci de renforcer la paix dans notre pays. Le président Houphouët-Boigny disait que la paix est la prunelle de ses yeux. Aidez-nous à consolider cette paix, à la préserver pour des décennies et des décennies. Et je sais que je peux compter sur vous. Nous sommes à quelques semaines d’une échéance importante pour notre pays. Il s’agit de l’élection présidentielle du 31 octobre. Je voudrais donc vous exhorter à continuer de cultiver valeurs de paix, de tolérance, d’union et de fraternité que le président Félix Houphouët-Boigny nous a légué » a-t-il ajouté avant de conclure :

« Je voudrais également vous exhorter à la sérénité. Et demander aux uns et aux autres de nous faire confiance. De faire confiance à nos institutions, aux Forces de défense et de sécurité. Et de faire en sorte que la paix continue de régner dans notre beau pays. Nous avons des Institutions qui disent le droit et qui l’ont toujours fait. Je fais confiance à ces hommes et femmes qui ont prêté serment et qui travailleront en toute conscience ».

Le leadership managérial de Ouattara et la générosité de son épouse, Dominique Ouattara salués par les populations d’Arrah

 Avant le chef de l’état, Mme le maire Kouamé Babou Arlette et le député Ané Boni Siméon ont salué les réalisations du président Ouattara dans le département ainsi que l’appui apporté aux femmes par la première dame, Dominique Ouattara à travers le fonds d’appui aux femmes de Côte d’ivoire (Fafci).

Le Président Alassane Ouattara et son épouse à Arrah

« Au moment où l’espoir de vous accueillir commençait à s’affaiblir, vous voilà parmi nous. Merci pour cette marque d’amour. Nous vous aimons également. Merci pour le bonheur que vous apportez à la population d’Arrah. Enfin merci à cette personnalité exceptionnelle qui se trouve à vos côtés, la première dame, Dominique Ouattara qui agit avec son cœur à travers le fonds d’appui aux femmes de Côte d’ivoire dont est bénéficiaire les femmes d’Arrah » ont-ils déclaré en chœur.

Avec cette visite d’état dans le Moronou, Alassane Ouattara aura au total sillonné 30 régions sur 31 et 202 départements sur 108 que compte la Côte d’ivoire. Après Arrah, le président Ouattara s’entretiendra avec les cadres et les guides religieux de la région dans la soirée de ce jeudi 10 septembre 2020 à sa résidence de Bongouanou.

Philippe Kouhon, envoyé spécial dans la région du Moronou

Publiés récemment

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 


Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire

Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire


CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental


Mots clés :Alassane Ouattaramoronou


À lire aussi