Afrikipresse
Société

Système éducatif innovant avec le «Moses» : comment Benjamin Irié compte éduquer à la culture de la paix et du développement durable.

Système éducatif innovant avec le «Moses» : comment Benjamin Irié compte éduquer à la culture de la paix et du développement durable.
Publié le
Par
Dasse Claude
Lecture 4 minutes

Homme de science et de Culture, Benjamin Irié est le concepteur du Moses. Outil d’éducation et de formation-apprentissage en vue du changement des mentalités voire des comportements contre-productifs issue d’un résultat de recherche scientifique conduite de 2005 à 2021. Aussi, le Ministère d’État, Ministère de l’Agriculture en collaboration avec le Mouvement de l’Amour Fraternel Universel pour la Paix (Mafup) se prépare-t-il, ce dernier, à présenter officiellement, à la Côte d’Ivoire et aux partenaires au développement, cet instrument qui accompagnera des gouvernements africains à mettre en place une politique d’autosuffisance alimentaire assez efficace.

Le modèle Moses est donc créé après 16 années de travaux de recherche. En effet, suite à son arrivée du Japon en 2002, il a décidé de contribuer à l’instauration d’une paix durable en Côte d’Ivoire, son pays. Pour ce faire, il l’a créé avec l’assistance technique de la Commission nationale ivoirienne pour l’Unesco, et de l’Ong Mafup le 24 juin 2003, au siège de ladite institution.

«De 2003 à 2005, j’ai constaté que tout le monde parle de paix et tout le monde ne se contente que de la sensibilisation. En ce qui concerne les formations à la culture de la paix. Pour moi, il était donc difficile de mesurer les effets et d’évaluer les impacts sur les mentalités. Car elles semblent ne pas changer surtout chez les leaders politiques. Il faut donc innover le système éducatif surtout des jeunes, le futur du pays. Pour ce faire, il faut concevoir un modèle et un système éducatifs innovants », justifiera-t-il.

C’est alors que cet ingénieur agro-économiste sorti de l’INP-HB de Yamoussoukro est admis en 2019, au programme Doctoral de l’UFR des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université Félix Houphouët-Boigny et au Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales (CIRES). Présentement, en préparation de sa soutenance de MASTER 2 de recherche en sciences économiques option économie rurale et comportementale, il a qualité d’Économiste de développement, ruraliste et comportementaliste. Benjamin Irié est aussi écrivain, Grioticien et poète Zagouliste donc un homme de science et de culture. Privilégié par sa solide formation académique et intellectuelle, il a pu capitaliser et valoriser les expériences des sociétés traditionnelles en occurrence la démarche initiatique quasi similaire dans les pays du Nord comme du Sud.

En fait, les réalités d’hier ont permis à Benjamin Irié de construire le «Moses » afin d’œuvrer pour le présent et préparer le meilleur pour les générations de demain. Et, pour relever effectivement ce défi du développement durable, des principes et théories scientifiques l’ont aidé à doter également le Moses d’une certaine puissance éducationnelle. Le Moses a donc selon lui, un pouvoir d’éradication ou de réduction significative des comportements qui sont en déphasage avec la paix et le développement durable.  

D’ailleurs, pour la même cause, Benjamin Irié est à sa deuxième implémentation du Moses. La première fut en milieu scolaire et ce, à partir d’une convention de partenariat du Mafup avec le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle signée le 13 mars 2014. Ce projet éducatif qui a duré de 2014 à 2017 avait ciblé 3000 élèves bénéficiaires sélectionnés dans 10 établissements du District autonome d’Abidjan.

La deuxième mise en œuvre du Moses s’est effectuée de 2020 à 2021 au niveau du projet de pôle agro-industriel dans la région du Bélier (2PAI-Bélier).  

«Vu les très bonnes perspectives au regard des résultats obtenus et ce, en termes d’éradication des motivations et comportements néfastes au gain en productivité et compétitivité des producteurs de vivrier. Vu la stratégie de création massive d’emplois au bénéfice des femmes et des jeunes. Considérant les différentes étapes du processus d’éducation et de formation-apprentissage du Moses, un projet d’urgence alimentaire et nutritionnelle basé sur le Moses est conçu pour mettre un terme à la cherté des denrées alimentaires sur nos marchés.  Aussi, le Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture en collaboration avec le Mafup se prépare-t-il à présenter officiellement le Moses à la Côte d’Ivoire et aux partenaires au développement. En effet, il va efficacement contribuer à la réussite de la mission des gouvernements africains de nourrir convenablement l’Afrique », révélera-t-il.

«Autrement, au-delà de la contribution au changement des modèles comportementaux et cognitifs qui sont socialement non désirables, le Moses a une dimension politique quand il est un outil scientifique et technique en vue de l’avènement des agents économiques nouveaux voire des africains et ivoiriens nouveaux, comme le veut le président Alassane Ouattara », conclura cet ingénieur et homme de culture en fonction au Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture.

Claude Dassé

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification



À lire aussi