Afrikipresse
Société

Médias : Alafé Wakili organise un anniversaire inoubliable et unique pour les vingt ans de L’Intelligent d’Abidjan

<strong>Médias </strong><strong>: Alafé Wakili organise un anniversaire inoubliable et unique pour les vingt ans de L’Intelligent d’Abidjan</strong>
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 4 minutes

L’Intelligent d’Abidjan, un quotidien Ivoirien généraliste dirigé par Alafé Wakili, a célébré ses 20 ans d’existence cette année. Pour marquer l’événement, des festivités se sont tenues du 11 au 17 septembre 2023 dans la capitale économique, sous l’égide de la première dame Dominique Ouattara.

Créé le 03 septembre 2003, L’intelligent d’Abidjan a 20 ans cette année. Les festivités marquant la célébration de l’anniversaire du média indépendant se sont tenues du 11 au 17 septembre 2023, autour du thème suivant : « Le leadership et la promotion des femmes dans les médias face aux difficultés du secteur à l’ère de l’économie sociale et solidaire ».

Lancina Camara, le président de l’Union internationale des journalistes africains présente le « Prix Miriam Makeba ». © Jessica M.

La célébration était prévue du 28 août au 03 septembre 2023. Cependant, elle a été remise à la date mentionnée plus haut, en raison des élections régionales et municipales du 02 septembre 2023. Le Directeur général Alafé a organisé un anniversaire inoubliable et unique pour les 20 ans de la structure éditrice. Au programme, des conférences, des panels, des b to b, la soirée de gala prestige et la balade lagunaire.

Il y avait des journées thématiques, la journée de l’habitat, l’une était consacrée à la jeunesse, l’autre pour la découverte du Port Autonome d’Abidjan, la journée du citoyen et celle dédiée aux activités sportives. Les patrons des départements respectifs étaient présents pour éclairer la lanterne des participants issus des différents pays de la sous-région ouest-africaine et d’autres pays étrangers. « Ces 20 ans ont pour objectif de marquer un arrêt, de remercier Dieu et nos collaborateurs de nous avoir permis de tenir dans ce contexte difficile des médias en Côte d’Ivoire et en Afrique », a précisé Alafé Wakili.

Les femmes et les médias

Le thème retenu par le dirigeant pour la commémoration des 20 années était attrayant. En effet, le panel de haut niveau a permis au grand public de s’imprégner de l’état des lieux et le rôle des femmes dans les médias, les défis qu’elles rencontrent et les perspectives.

Photo de famille. © Jessica M.

Le panéliste Lancina Camara par ailleurs, le président de l’Union internationale des journalistes africains (Uija), a indiqué que la femme est la chirurgienne de l’information. A ce titre, il a exhorté les femmes de médias à tenir tête à la désinformation. « L’état des lieux ne peut que s’améliorer. Là où il y a la femme, il y a le sérieux, la foi et la sagesse. Mesdames, je vous rends hommage ! L’intelligent d’Abidjan vous rend hommage ! »

Alafé Wakili est l’une des figures emblématiques de la presse indépendante et un modèle pour la jeunesse de Côte d’Ivoire. Il a su se démarquer par la détermination dans le travail, le respect des valeurs, l’esprit ouvert et la persévérance. « Môgô Fariman » qui signifie Homme important en langue Malinké est le surnom que sa jeune équipe lui a attribué pendant les festivités. Parce que, en plus d’être humble, cet homme, qui contribue à la promotion des femmes dans le secteur des médias, aime sans intérêt.

« Môgô Fariman »

20 ans de l’IA, un anniversaire inoubliable. © Jessica M.

Des témoignages émouvants…

Voici les propos de deux femmes qui ont adressé de sincères remerciements à ce journaliste professionnel, au cours de la nouvelle édition d’Abidjan Médias Forum.

S.A (Journaliste Ivoirienne) : «  Je peux sortir des dossiers que j’ai faits avec des femmes au Port autonome d’Abidjan, qui n’ont jamais été publiés. Je veux dire merci à monsieur Alafé Wakili. A une période trouble de ma vie de journaliste, il m’a tendu la main ; il a eu confiance en moi. Bien que je ne sois pas membre de sa rédaction, il publiait mes articles de presse dans son journal ».

Les amis, les collaborateurs et l’équipe du Dg de l’IA, au centre, lors de la balade lagunaire. © Jessica M.

J.M (Dg d’une structure de communication / Promotrice du Salon de la diaspora africaine) : «  Il est important pour moi d’exprimer ma gratitude à M. Alafé Wakili. J’ai appris auprès de ce grand homme influent. Aujourd’hui, je suis capable de travailler sur plusieurs projets à la fois. Je lui dois ma résilience ».

Faut-il souligner, Alafé Wakili a été récompensé par le Prix Miriam Makeba de l’Uija, en présence de son épouse Alafé Naomie. Selon le président Lancina Camara, le récipiendaire mérite ce trophée qui porte le nom d’une femme africaine qui, s’est battue contre toutes les formes de domination et de racisme.

Jessica MEDEBODJI

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification



À lire aussi