Afrikipresse
Société

Lutte contre les incendies : 200 personnels déployés pour tester le Plan d’opération interne de la SIR

Lutte contre les incendies : 200 personnels déployés pour tester le Plan d’opération interne de la SIR
Publié le
Par
Olivier Dion
Lecture 2 minutes

La Société ivoirienne de raffinage (SIR) a testé son Plan d’opération interne (POI) au cours d’un exercice qui a mobilisé 200 personnels.

Près de 200 personnels composés de sapeurs pompiers militaires, de gendarmes, de policiers, d’agents du Centre ivoirien antipollution (CIAPOL), de l’Office national de protection civile (ONPC) ont participé, le mardi 11 juillet 2023 à l’exercice annuel de sécurité de la Société ivoirienne de raffinage (SIR).

La fuite déclarée au niveau de la sphère S03, qui sert de stockage de gaz et pétrole liquéfié (GPL) de la SIR a provoqué une propagation de gaz. Cette situation a causé l’incendie d’un taxi communal et d’un camion-citerne. Ces deux feux ont été circonscrits, la fuite stoppée en 1h 30 minutes par les équipes déployées dans le cadre du Plan d’opération interne de cette entreprise.

Au terme de l’exercice, le directeur général de la SIR, Tiotioho Soro s’est réjoui du bon déroulement de cette opération. “C’est l’occasion pour nous de tester  tous nos équipements, même si nous le faisons en interne chaque semaine et chaque mois, à une échelle plus réduite. Il s’agit pour nous de tester également les connaissances de nos hommes et surtout la relation qu’il y a entre nous et nos partenaires, que constituent le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), le SAMU la gendarmerie, la police et les sociétés environnantes, puisqu’ils nous viennent en secours en cas de situation. Cet exercice est donc l’occasion de voir, en temps réel, comment ces secours nous parviennent “.

En effet, selon le directeur général de la SIR, le nombre de personnels déployés pour cet exercice était  suffisant et plusieurs facteurs expliquent sa réussite : ” Quand vous n’êtes pas préparés pour ce type d’incident, cela peut durer deux jours. Mais en 1h30, nos équipes sont parvenus à maîtriser l’incendie. Pendant toute l’opération, nous n’avons pas manqué d’eau. Cela veut dire que nos équipements fonctionnent bien,  nous avons une bonne réserve d’eau. Il n’y a pas eu de panne sur les engins déployés, ce qui signifie qu’ils sont bien entretenus et répondent au quart de tour. Le GSPM est venu avec 70 personnels pour relayer les 50 pompiers de la SIR en plus des gendarmes et des policiers, de sorte qu’en 1h30 mn il y a eu deux relèves. Tout cela montre que l’opération s’est bien passée avec 200 personnels. Ce nombre est largement suffisant pour ce genre d’incendie, parce que ce qui est important, c’est qu’il faut pouvoir se relayer, avec le feu, la chaleur, la fatigue“.

Pour sa part, le préfet d’Abidjan, Germain François Goun s’est dit impressionné par les moyens techniques dont dispose la SIR pour faire face à toute éventualité. 

Olivier Dion

Publiés récemment

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


<strong>Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge</strong>

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental

Lu pour vous by CoolBee Ouattara ||«Du sable dans les yeux » de Patricia Ekaba ou la force du mental


Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire

Acteur dans l’évènementiel au Maroc, comment Nemorou Franck Ulrich veut promouvoir la Côte d’Ivoire


Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »



À lire aussi