Afrikipresse
Société

L’Intelligent d’Abidjan met la jeunesse Ivoirienne à l’honneur pour la première journée de son vingtième anniversaire

<strong>L’Intelligent d’Abidjan met la jeunesse Ivoirienne à l’honneur pour la première journée de son vingtième anniversaire</strong>
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 2 minutes

En initiant la Journée Forum Jeunesse le mardi 12 septembre 2023 à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, Alafé Wakili, le Directeur général du quotidien l’Intelligent d’Abidjan qui souffle sa vingtième bougie, entend accompagner la volonté politique du chef de l’Etat, Alassane Ouattara qui consacre l’année 2023 à la jeunesse. Ainsi, la manifestation qui s’est tenue sous la présidence de Mamadou Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, a favorisé des débats constructifs entre les participants autour des thèmes suivants : Civisme, citoyenneté et immigration clandestine.

Selon Alafé Wakili, le civisme est la discipline, le travail, le respect des bonnes valeurs et bien d’autres attitudes à adopter, dans le cadre de la paix et la solidarité entre les Hommes. A l’en croire, un individu qui prône la citoyenneté et l’amour pour sa patrie est convaincu que l’eldorado est chez lui. Il a donc exhorté les étudiants à ne pas se laisser corrompre par l’immigration clandestine. « Malgré les difficultés de la vie, il est possible de réussir chez soi. Nous vous invitons à ne pas prendre des risques inutiles. Il faut croire en vous, il faut croire en votre nation et il faut croire en votre continent », a-t-il insisté.   

Mamadou Touré a relevé quelques actions mises en place par l’Etat ivoirien avant de proposer des solutions stratégiques pour contrer ce fléau mentionné plus haut. « Le gouvernement sensibilise en vue d’un changement de mentalité ; il lutte contre les réseaux mafieux et les réseaux d’exploitation ; il continue à investir dans l’éducation… ».

Poursuivant, le Ministre a indiqué qu’il y a eu près de 14.196 migrants déclarés ivoiriens en 2016 comparativement à 3.653 en 2020. « Je pense que ce sont les effets conjugués de la sensibilisation, de la répression contre les filières clandestines et surtout, des actions menées par l’Etat pour accompagner les jeunes », s’est-il réjoui.

Faut-il rappeler, le thème abordé par le Ministre Mamadou Touré était : « La problématique de l’immigration clandestine : Les actions entreprises par l’Etat et les perspectives d’avenir pour remédier à ce fléau ». 

Jessica MEDEBODJI

Publiés récemment

Levée de corps de Fanny Ibrahima : Amadou Koné annonce des hommages à Bouaké 

Levée de corps de Fanny Ibrahima : Amadou Koné annonce des hommages à Bouaké 


Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains



À lire aussi