Afrikipresse
Sport

Ligue des Champions : Lamine N’Diaye promet une équipe compétitive face au RC d’Abidjan

Ligue des Champions : Lamine N’Diaye promet une équipe compétitive face au RC d’Abidjan
Publié le
Par
Adou Mel
Lecture 3 minutes

En match aller des 16ème de finale de la Ligue des Champions de football, le Horoya AC de Conakry affronte le Racing Club d’Abidjan mercredi 23 décembre 2020 au stade Olympique Alassane Ouattara d’Ébimpé. Avant les hostilités, l’entraîneur du champion guinéen, Lamine N’Diaye s’est confié à afrikipresse.fr.

-afrikipresse.fr : Ce mercredi, vous affrontez le Horoya AC de Conakry. Comment voyez-vous cette rencontre ?

Lamine N’Diaye : Ce match sera difficile comme tous les autres de la Ligue des Champions. Je pense que le Racing Club d’Abidjan est une grande équipe parce qu’il est le champion de Côte d’Ivoire. Et la Côte d’Ivoire reste une grande nation de football. 

-À quoi faites-vous allusion quand vous parlez de difficultés ?

Je pense à l’adversaire bien sûr parce qu’on n’est pas champion d’un pays par hasard. Même si le championnat n’est pas allé à son terme, le RCA a eu le mérite d’être leader comme nous l’avons été chez nous. Il mérite largement sa place. Au tour précédent, il a été très collectif dans son jeu qui marche bien parce que les joueurs ont l’habitude d’évoluer ensemble. Maintenant nous avons aussi des atouts à faire valoir. Et j’espère que le petit public aura droit à un très bon match.

-Pour ce match quel est le scénario idéal que vous souhaitez avoir ?

Je ne suis ni prophète ni magicien (rire). Dans tous les cas, nous sommes là avec beaucoup d’humilité et beaucoup d’ambitions.

-Après cinq journées en championnat guinéen, le Horoya AC a trois points et est pratiquement dernier au classement. Cette situation n’est-elle pas inquiétante ?

Inquiétant ? Non pas du tout. Il est clair que sur les cinq rencontres nous avons perdu deux contre trois nuls. Sur les trois nuls, nous méritions la victoire. Nous avons marqué des buts valables que les arbitres ont refusé. De plus, les adversaires se sont recroquevillés dans leurs camps à chaque fois. Cela dit, nous devons concrétiser nos occasions de but. Une chose est certaine, nous préparons la suite avec beaucoup d’ambitions.

-Comment expliquez-vous ce début difficile en championnat local ?

C’est le manque de réalisme. Et puis, il faut dire que le Horoya AC n’a pas eu de vacances, il a joué toute une saison. De plus, l’effectif n’était pas au complet. C’est au fur et à mesure que nous récupérons les uns et les autres.

-Quel est votre objectif cette année ?

C’est de pouvoir se qualifier pour les matches de poule et après l’appétit vient en mangeant. Déjà il y a un gros morceau devant nous ce mercredi donc il faudra faire un gros match pour espérer quelque chose de positif.

-Le fait de jouer le match retour à domicile est-il un avantage certain pour vous ?

Vous savez aujourd’hui avec la situation sanitaire marquée par le Covid, toutes les équipes partent à chances egales parce qu’il n’y a pas de supporters pour vous motiver .

-Quel est l’état de votre infirmerie ?

Les bobos ne manquent jamais. Le RCA en connaît également. Mais une chose est certaine, nous aurons une équipe compétitive sur la pelouse.

Entretien réalisé par Adou Mel 

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification



À lire aussi