Afrikipresse
Sport

Ligue Amateur de football : Voici les solutions proposées par les clubs pour être pris en compte par la FIF

Ligue Amateur de football : Voici les solutions proposées par les clubs pour être pris en compte par la FIF
Publié le
Par
Ange Kouadio
Lecture 3 minutes

Des clubs de divisions régionales et de districts ont fait des propositions au Bureau de la Ligue amateur de Football, dirigé par Yssouf Diabaté, pour la relance des championnats et pour une meilleure prise en compte des clubs par la FIF.

À Yamoussoukro, dans un réceptif hôtelier, le jeudi 23 juin 2022, plus de 200 clubs issus des 12 ligues de football, ont présenté au bureau de la Ligue Amateur de Football, représenté par Adama Nabi leurs difficultés et proposé des solutions pour une meilleure prise en compte.

[Les difficultés des clubs]

Au nom des clubs, Mme Sahué Viviane a exposé les difficultés des présidents de clubs. Il s’agit de l’aménagement et de l’organisation des championnats, le recensement véritable des clubs de football amateurs en activité. Pour chacune des difficultés soulevées, Mme Sahué Viviane a soumis des ébauches de solutions.

[Des pistes de solutions]

En ce qui concerne, l’aménagement des championnats, les clubs ne veulent plus d’une compétition de courte durée avec deux, trois ou quatre journées de championnat. A ce niveau, les clubs proposent une augmentation du nombre de clubs de football en division régionale au nombre de 10 afin de rendre le championnat plus compétitif. Aussi, ils suggèrent pour le championnat de districts 30 clubs par ligue régionale. S’agissant de l’organisation du championnat, il a été proposé la création de deux nouvelles ligues régionales. Ceci pour résoudre la question du nombre élevé de clubs dans les ligues.

Sur la question du recensement des clubs de divisions régionales et districts, Mme Sahué Viviane et ” son équipe” ont constaté que beaucoup de clubs existent administrativement, mais peu ont participé aux championnats. Afin de résoudre cet aspect, elle propose l’insertion d’un article dans les statuts de la Fif en ces termes : ”qu’un club n’ayant pas participé au championnat deux années consécutives perd son affiliation”. À cela, s’ajoute le recensement des clubs en activité. “Il faut planifier l’octroi de nouvelles affiliations selon le besoin et selon les ligues“, a-t-elle précisé.

En plus des propositions de solutions aux maux des clubs amateurs, Mme Sahué Viviane, au nom de ses pairs, a formulé des doléances. Il s’agit entre autres de la participation des clubs de divisions régionales et de districts aux assemblées générales de la FIF par la présence des présidents de ligue, l’octroi d’une subvention d’encouragement allant de 2 à 5 millions de Fcfa et le don d’équipements sportifs.

[La satisfaction de Mme Sahué Viviane]

J’avoue que je suis satisfaite. Je suis satisfaite parce que les douze ligues ont répondu présent. Le combat continue. Ce n’est pas parce que nous avons rempli une salle que nous allons dormir sur nos lauriers. Nous devons redoubler d’efforts. Nous comptons sur le Président Yssouf Diabaté qui a une oreille attentive. Nous savons qu’il fera tout afin de nous permettre d’avoir un bon championnat. Il fera en sorte qu’on ait un droit de vote”, a dit Mme Sahué Viviane.

[ Yssouf Diabaté, l’Avocat des clubs amateurs, selon Nabi Adama]

Au nom du Président de la Ligue Amateur de Football, Yssouf Diabaté, Adama Nabi a promis de transmettre le message des clubs. Selon lui, Yssouf Diabaté (empêché en raison d’une réunion du comité exécutif) est l’Avocat de ces clubs au comité exécutif de la FIF. ”Nous allons porter fidèlement nos préoccupations au président de la Ligue amateur. Je voudrais que vous sachiez que Yssouf Diabaté est beaucoup préoccupé par les problèmes de la Ligue amateur. Il est préoccupé par la recherche de solutions. Il est votre Avocat. Yssouf Diabaté sera à l’écoute de nos préoccupations et solutions proposées”, a déclaré Adam Nabi, représentant Yssouf Diabaté.

Ange Kouadio

Publiés récemment

Mots clés :Fiffootballligue amateur


À lire aussi