Afrikipresse
Afrique

Gestion des marchandises dangereuses dans les ports du Golfe de Guinée : les administrations maritimes renforcent leurs capacités 

Gestion des marchandises dangereuses dans les ports du Golfe de Guinée : les administrations maritimes renforcent leurs capacités 
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

Les administrations maritimes du Golfe de Guinée renforcent leurs capacités sur la gestion des marchandises dangereuses.

Une session de formation sur la gestion des marchandises dangereuses s’est tenue du 3 au 7 juin 2024 au sein de l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI), en Côte d’Ivoire. Cette formation, organisée en collaboration avec plusieurs partenaires internationaux et financée par le ministère allemand des Affaires étrangères, a réuni 25 participants provenant des administrations maritimes de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’objectif principal de cette formation était de renforcer les capacités des administrations maritimes du Golfe du Guinée à mieux appréhender et gérer les risques liés aux marchandises dangereuses transportées par mer. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts continus de l’ISMI pour promouvoir la sécurité et la sûreté maritimes dans la région.

Une formation cruciale pour la sécurité maritime

La gestion des marchandises dangereuses en zone portuaire représente un enjeu crucial pour la sécurité maritime en Afrique de l’Ouest et du Centre. 90 % des échanges extérieurs des pays transitent par voie maritime. Avec une part croissante du trafic maritime mondial et des infrastructures portuaires stratégiques, la région fait face à des défis importants en matière de sécurité et de sûreté. Plus de la moitié des cargaisons transportées par voie maritime sont considérées comme dangereuses, exposant ainsi les zones portuaires et les villes environnantes à des risques élevés d’accidents majeurs.

La formation dispensée par l’ISMI a permis aux participants d’acquérir des connaissances approfondies sur les matières dangereuses, leur classification et les risques associés, ainsi que sur les réglementations nationales et internationales qui encadrent leur transport. Les participants ont également été formés à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans d’urgence en cas d’accident majeur impliquant des marchandises dangereuses, ainsi qu’aux procédures de suivi et de contrôle du respect des exigences requises par les navires et les acteurs impliqués dans la chaîne logistique.

Une formation continue pour minimiser les risques d’accidents 

Cette formation est essentielle pour renforcer les compétences et améliorer les capacités des administrations maritimes à gérer efficacement les marchandises dangereuses dans leurs ports respectifs. Les participants sont outillés pour contribuer à réduire les risques d’accidents maritimes et à améliorer la sécurité des ports et des populations environnantes.

L’organisation de cette formation sur la gestion des marchandises dangereuses démontre le rôle central que joue l’ISMI dans le renforcement des capacités des administrations maritimes d’Afrique de l’Ouest et du Centre. L’institut à travers ses efforts, en collaboration avec ses partenaires contribue à la promotion de la sécurité et de la sûreté maritimes dans la région.

Publiés récemment

Côte d’Ivoire : De passage à Korhogo pour Tafiré, Dominique OUATTARA s’est recueillie sur le caveau de l’ancien Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly

Côte d’Ivoire : De passage à Korhogo pour Tafiré, Dominique OUATTARA s’est recueillie sur le caveau de l’ancien Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly


Fête des mères 2024 à Tafiré :  Dominique Ouattara fait de nombreux dons et offre 400 millions FCFA de FAFCI additionnel aux femmes de la région du Hambol

Fête des mères 2024 à Tafiré :  Dominique Ouattara fait de nombreux dons et offre 400 millions FCFA de FAFCI additionnel aux femmes de la région du Hambol


Football-Ligue 2 ivoirienne : ISCA en Ligue 1 pour la première fois 

Football-Ligue 2 ivoirienne : ISCA en Ligue 1 pour la première fois 


Micro-crédit à Bouaké : la caisse d’épargne CMEC Émergent inaugure son agence à Koko

Micro-crédit à Bouaké : la caisse d’épargne CMEC Émergent inaugure son agence à Koko


Obsèques de Fanny Ibrahima : l’ultime hommage du RHDP à l’ancien maire de Bouaké 

Obsèques de Fanny Ibrahima : l’ultime hommage du RHDP à l’ancien maire de Bouaké 


Levée de corps de Fanny Ibrahima : Amadou Koné annonce des hommages à Bouaké 

Levée de corps de Fanny Ibrahima : Amadou Koné annonce des hommages à Bouaké 



À lire aussi