Afrikipresse
Sport

Élection Fif: Timité Mory, Karim Diabagaté et Yeboua Cévérin en mission pour Sory Diabaté (Côte d’Ivoire)

Élection Fif: Timité Mory, Karim Diabagaté et Yeboua Cévérin en mission pour Sory Diabaté (Côte d’Ivoire)
Publié le
Par
Charles Kouassi
Lecture 2 minutes

À Bondoukou, ville située à environ 400 km d’Abidjan, le candidat Sory Diabaté a été rassuré, mercredi 5 août 2020, par les trois clubs électeurs de la région s’agissant de leur engagement à ses côtés.

Il s’agit des clubs Sacraboutou Sport de Bondoukou (Division 3), Sabé Sport de Bouna (Division 3) et l’AS Tanda (Ligue 1) représentés par leurs présidents respectifs. Pour ces clubs, le candidat Sory est en territoire conquis d’autant plus qu’ils ont décidé de le soutenir et surtout de l’accompagner dans la nouvelle aventure. 

Timité Mory, Karim Diabagaté et Yeboua Cévérin (ce dernier est inscrit sur la liste des membres du Comité Exécutif du candidat) soutenus par les arbitres, médecins, entraîneurs…de la grande région du Gontungo ont pris l’engagement de porter le projet de leur candidat dans les autres régions du pays.

Aux préoccupations de l’assistance portant sur les terrains de compétition, la formation des formateurs et de leurs coûts, le calendrier et l’organisation des  compétitions dans les ligues régionales et les districts ainsi que leurs financements, les stades de compétition…, le porteur du projet ” Pour la grandeur du football ivoirien ” a donné des réponses adéquates , et a indiqué : « Sans travail de base, il n’y a pas de relève. Nous devons éviter les problèmes de personnes et voir l’essentiel qui est le développement du football ivoirien. Nous devons nous projeter dans l’avenir. Depuis quelques années tout tourne autour de l’argent. Il y a tout de même des gens honnêtes dans la vie. Nous ferons tout pour restaurer l’honneur de notre football terni par des crises inutiles ».

Pour les prochaines années, le 1er vice-président de la FIF voit loin :  « Nous rêvons de la CAN 2023. Notre vision c’est d’être les meilleurs d’Afrique. Pour ce faire, nous mettons notre projet en place. Alors, il faut la paix. Quand une assemblée générale décide, il faut s’en tenir à cela et voir l’avenir ». 

La rencontre a pris fin par des dons aussi bien aux trois clubs qu’à ceux des divisions inférieures et aux centres de formation.

Adou Mel (Envoyé spécial )

Publiés récemment

Mots clés :Élection FIFSory Diabaté


À lire aussi