Afrikipresse
PolitiquePolitique

Election des sénateurs : Dépôt des dossier du 23 février au 9 mars.

Election des sénateurs : Dépôt des dossier du 23 février au 9 mars.
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 2 minutes

Les élections sénatoriales auront lieu le samedi 24 mars 2018 en Côte d’Ivoire. Qui vote ? Où et comment ?

Selon le communiqué issu du conseil des ministres du 21 février, le collège électoral en vue des élections sénatoriales est convoqué le samedi 24 mars de 8h à 17h dans les 31 villes-chef de régions et les 2 districts autonomes (Abidjan et Yamoussokro), au suffrage universel indirect et au scrutin de liste majoritaire de deux personnes à un tour sans vote préférentiel ni panachage. 33 lieux de votes et 35 bureaux de vote seront ouverts sur toute l’étendue du territoire national. Le corps électoral est composé des conseillers municipaux, des conseillers régionaux, des députés et des conseillers des districts élus.

La campagne est ouverte du lundi 19 à minuit au jeudi 22 mars à minuit.

Le dépôt des dossiers de candidature s’effectuera du 23 février au 9 mars auprès de la commission électorale indépendante à Abidjan.  Il faut être âgé de 35 ans au moins et fournir les pièces suivantes, le certificat de nationalité, le casier judiciaire, l’attestation de régularité fiscale, le formulaire de candidature à remplir et à faire légaliser à la mairie, un extrait d’acte de naissance, un certificat de résidence et une caution de un million pour chaque candidat, soit 2 millions par liste.

Ce sont au total, 99 sénateurs qui seront élus pour les 2/3 soit 66 et 1/3 soit 33 nommés par le président de la république. Cette dernière catégorie sera choisie parmi des personnalités ivoiriennes venues de divers horizons (footballeurs, ancien ministres, hommes de culture, opérateurs économiques) résidant en Côte d’Ivoire et hors du pays. Les candidatures sont motivées auprès de la présidence de la république par courrier et lettre de motivation. Et s’ils ne paient pas de caution, ils doivent remplir les conditions d’éligibilité. Enfin seule une carte nationale d’identité ou carte professionnelle est exigée le jour du vote pour tout électeur.

Philippe Kouhon

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification


Mots clés :CEICôte d'IvoireElection des sénateurs


À lire aussi