Afrikipresse
Sport

Coupes africaines des clubs : L’ASEC et l’AFAD aux portes de la phase de groupes

Coupes africaines des clubs : L’ASEC et l’AFAD aux portes de la phase de groupes
Publié le
Par
Adou Mel
Lecture 2 minutes

L’ASEC Mimosas et l’Académie de Football Ahmadou Diallo (AFAD) du Plateau jouent une carte importante en coupes africaines des clubs à l’occasion du match retour du dernier tour éliminatoire de la Ligue des Champions et de la Coupe de la Confédération de football les samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre 2023.  Le club mimos affronte Al Ahly Benghazi tandis que Afadistes vont se mesurer à l’Académie SOAR de Guinée. En cas de qualification, les deux clubs s’offriront la phase de groupes de ces deux compétitions. 

Se qualifier et entrer en phase de groupes de leurs compétitions respectives. Tel est l’objectif des deux clubs ivoiriens toujours en course pour le précieux sésame. L’ASEC Mimosas en Ligue des Champions attend de pied ferme le club Libyen de Al Ahli Benghazi qu’elle a tenu en échec à l’aller (0-0). Quant à l’AFAD du Plateau, elle négociera la qualification face à l’Académie SOAR de Guinée qu’elle défaite lors de la manche aller par (2-1).

Le challenge est beaucoup plus grand pour les Bleu et Blanc formés à Djekanou. Les Afadistes luttent pour atteindre la phase de groupes pour la première fois de leur histoire. Il leur suffit de doser leurs efforts pour atteindre leur objectif. Coulibaly Sanga Topio et ses camarades ont effectué la moitié du chemin en allant s’imposer à Conakry il y a quinze jours. On attend qu’ils confirment ce résultat pour le bonheur des sportifs ivoiriens. Ce samedi au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, le représentant ivoirien dans cette épreuve a son destin en main et ne devrait logiquement pas décevoir. 

La joie sera beaucoup plus grande pour les Ivoiriens si l’autre représentant en coupe d’Afrique, l’ASEC Mimosas obtient sa qualification devant la formation Libyenne de Al Ahli Benghazi. A l’aller, les poulains de Julien Chevalier ont concédé le nul (0-0).  Les Mimos savent ce qui les attend. Ce dimanche 1er octobre 2023 au stade de la Paix de Bouaké. Le maître-mot pour eux reste la victoire, même par le plus petit score. Un nul blanc qui conduira aux tirs au but est à éviter. Surtout un score de parité avec des buts synonyme d’élimination. L’ASEC et l’AFAD jouent gros.

Adou Mel 

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification



À lire aussi