Afrikipresse
Non classé

Côte d’Ivoire – Recherche et sauvetage en mer : fin de formation pour 26 stagiaires 

Côte d’Ivoire – Recherche et sauvetage en mer : fin de formation pour 26 stagiaires 
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 2 minutes

26 stagiaires ont fini une formation en recherche et sauvetage en mer, en Côte d’Ivoire.

Du 5 au 16 juin 2023, l’école SAR l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) d’Abidjan a formé 26 stagiaires. Issus prioritairement des Centres Opérationnels de Marine (MRCC) et dans les administrations assumant les fonctions de recherche et de sauvetage maritimes en Afrique de l’Ouest et du Centre, les participants ont été instruits sur « La fonction de coordination de missions SAR » 

La montée en puissance de l’école SAR

À l’issue de la formation, le directeur de l’ISMI, le Colonel Abé Aké Lazare, s’est réjoui de la montée en puissance de  l’école SAR. Il a invité les participants à être les ambassadeurs de l’école afin de bénéficier du soutien des États.

« Au vu des retours qui me sont parvenus, je pourrais dire sans prendre trop de risques que les objectifs pédagogiques visés par cette formation ont été atteints. Et je voudrais m’en réjouir. Cette formation est la septième de l’Ecole SAR de l’ISMI après le STAGE ENTRAINEMENT organisé en juillet de l’année dernière.

Je voudrais me réjouir de la montée en puissance de cet outil que constitue l’Ecole SAR. C’est notre bien à tous. À vous d’être les Ambassadeurs de cette école partout où vous serez, de sorte à faire grandir son image et lui permettre de bénéficier davantage du soutien de nos États ainsi que des partenaires bilatéraux et multilatéraux »,s’est félicité le Colonel Abé Aké Lazare Directeur de l’ISMI lors de la cérémonie de clôture le vendredi 16 juin 2023.

Assurer une gestion efficace des accidents en mer

L’objectif principal visé par ce stage est de donner un savoir-faire technique et opérationnel aux agents des centres de recherche et de sauvetage chargés d’accomplir les fonctions de COORDONNATEURS DE MISSIONS SAR. 

Cette fonction est fondamentale, a poursuivi le Directeur de l’ISMI « afin d’aider nos États à assurer une gestion efficace des accidents et catastrophes survenant en mer, quand on observe que les accidents et catastrophes en mer liés notamment aux transports maritime et aérien se font de plus en plus récurrents ». 

Le stage a été financé par l’Union Européenne, partenaire clé de l’ISMI, à travers le Projet d’Appui à la Sécurité maritime intégrée de l’Afrique de l’Ouest (Projet SWAIMS), qui lui-même est un programme de formation et de renforcement des capacités des personnels ressortissants de la CEDEAO en matière de sécurité et de sûreté maritimes.

Yaya K. 

Publiés récemment

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »

Haut-Sassandra : Koné Mamadou encense Touré Mamadou : « nous avons des élus compétents »


Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 

Organisation maritime internationale : Une délégation ivoirienne à Londres 


FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain

FAI : L’industrie ivoirienne au cœur du développement africain


Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration

Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : un dispositif de protection des lanceurs d’alerte en élaboration


Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO

Confédération des États du Sahel : Le GIMA recommande la coexistence pacifique avec la CEDEAO


Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification

Coaching professionnel en Afrique : Nabou Fall Academy et l’Academy Tunisie annoncent une  triple certification



À lire aussi