Afrikipresse
PolitiquePolitique

Côte d’Ivoire-Régionales 2018/ Anne Ouloto depuis Taï : « je veux travailler avec tous les cadres de la région »

Côte d’Ivoire-Régionales 2018/ Anne Ouloto depuis Taï : «  je veux travailler avec tous les cadres de la région »
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

La candidate du RHDP parti unifié aux régionales dans le Cavally, Anne Désirée Ouloto était ce dimanche 19 août 2018 à Taï (ouest) pour honorer les femmes du département.

Malgré la forte pluie qui s’est abattue sur Taï et la rencontre entre Anne Ouloto et les femmes du département de Taï programmée pour 14h, elles attendaient déjà depuis 6h du matin sur la place du Foyer culturel de la ville.
Et ni la pluie encore moins le mauvais fonctionnement de la sono n’a pu affecter le bon déroulement de la cérémonie. Ainsi,  après Bloléquin, c’est au tour des femmes du département de Taï de bénéficier des largesses du ministre de la Salubrité et de l’Assainissement. Ce sont au total 800 cadeaux (complets de pagnes, paniers de la ménagère, ustensiles de cuisine, bassines, cuvettes, sceaux, parapluies ect) qui ont été distribués. « Après les durs travaux champêtres, voilà que nos femmes retrouvent le sourire grâce à vous » dira M. Goulotehe Joseph, le président du comité d’organisation de la cérémonie. Quant à la porte parole de la fédération des associations des femmes de Taï, Solange Guela, ce geste de la ministre Anne Ouloto est loin de les surprendre.

 

« Nous sommes reconnaissantes envers vous. C’est d’ailleurs pour cela que nous avions souhaité que vous soyez notre candidate aux prochaines élections régionales. Nous sommes prêtes pour vous et n’attendions que votre mot d’ordre » a-t-elle dit. Mais pour le sénateur du Cavally, Dehé Paul   les femmes de Taï ne devraient pas attendre un quelconque mot d’ordre de la ministre Anne Désirée Ouloto. « Dès ce soir vous êtes en mission. Allez partout, mobilisez vous pour la victoire de notre fille. Car moi, bien que PDCI, cadre de Taï et sénateur du Cavally, je suis entièrement à sa disposition aujourd’hui et demain » dira-t-il. Prenant la parole, Anne Ouloto s’est dite fière des femmes de Taï qui ont bravé la pluie pour être là tard l’attendre.

« Quand je venais mon cœur saignait, au vue de l’état de la route. Taï ne ressemble pas aux autres départements. Et c’est pour quoi je m’engage pour sortir Taï de cette léthargie. Mais je ne peux pas développer Taï seule. Dites à mes frères cadres de Taï que j’ai besoin d’eux tous à mes côtés. Le développement n’a pas de couleur politique. Quittons nos rancœurs, nos orgueils et mettons nous véritablement au service de nos populations. Pour terminer, nous allons organiser les femmes autour du fonds ‘Daikonti’ et je mettrai dès cette semaine à votre disposition, vous les femmes, la somme de 5 millions de Fcfa pour le démarrage des projets du fonds ici à Taï » a-t-elle promis.
Anne Ouloto rassure les chefs coutumiers de Taï


Recevant l’ensemble des chefs des trois cantons du département de Taï (Gnéo, Dao et Oubi) au domicile du sénateur Dehé Paul, celle qu’on appelle déjà ‘’présidente du conseil régional du Cavally’’, Anne Désirée Ouloto a apporté point par point une réponse claire aux préoccupations des populations de TaÏ. Ce sont la promotion des cadres, l’équipement de la chefferie villageoise en engins roulants, des ambulances pour les centres de santé de Kehibly et Zagné, la réhabilitation du tronçon Goléako coupé depuis trois mois, l’installation des poteaux électriques, le reprofilage des routes, l’équipement du Lycée moderne de Taï en matériel informatique, un château d’eau… « Taï n’a pas besoin de reprofilage mais de bitumage de ses voies centrales. Déjà, le projet de bitumage de la route Guiglo-Taï est très avancé et très bientôt vous verrez que Taï ressemblera aux autres départements du pays. Je continuerai de promouvoir les cadres du Cavally tant que je serai au Gouvernement. On a eu un PCA à Taï, des DG et Sénateur…Pour les chefs traditionnels, je mettrai à la disposition des chefs de cantons des véhicules et des motos par chef-lieu de sous préfecture. L’ambulance de Zagné arrive en septembre » a-t-elle énuméré avant de conclure : « Dites à mon frère Désiré Gnonkonté de venir travailler avec moi. Sa place est à mes côtés pour que main dans la main nous développions Taï. Chers parents de Taï, séchez vous larmes. Le temps de grâce pour Taï a sonné ». M. Gnonkonté Désiré (PDCI), ancien ministre et PCA de l’Ageroute est  l’actuel Maire de Taï. Proche du ministre Anne Ouloto, des rumeurs annoncent son éventuelle candidature pour les régionales dans le Cavally. L’intéressé qui n’a pas encore la caution de son parti n’a ni affirmé ni infirmé l’information.

Philippe Kouhon, envoyé spécial dans le Cavally

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation


Mots clés :Anne OulotoCôte d’IvoireRégionales 2018Taï


À lire aussi