Afrikipresse
PolitiquePolitique

Côte d’Ivoire – Parti unifié : ce que Pascal Abinan a dit aux militants du Rhdp-France

Côte d’Ivoire – Parti unifié : ce que Pascal Abinan a dit aux militants du Rhdp-France
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 7 minutes

En marge d’une visite de travail en Europe, le ministre ivoirien de la modernisation de l’administration et de l’innovation du service public, Kouakou Pascal Abinan, par ailleurs vice-président et coordonateur régional du Rhdp, président du conseil régional de l’Indénié-Djuablin, a eu une réunion d’information le vendredi 15 juin 2018 à Paris, avec les responsables et militants membres du Rhdp de la diaspora de France.

« Bédié et Ouattara nous ont mis en mission pour expliquer le Rhdp aux militants. Après ma tournée dans la région de l’Indénié-Djuablin, je profite de ma présence à Paris pour vous rencontrer. C’est ici que le Rhdp a été crée le 18 mai 2005. Et ce n’est pas à vous que je devais expliquer ce qu’il en est. Mais l’actualité étant interprétée de diverses manières , il est important que nous soyons tous au même niveau d’information », a introduit Pascal Abinan avant de rafraîchir la mémoire des uns et des autres en rappelant l’historique de l’Alliance qui regroupe à ce jour six (6) formations politiques, à savoir, le PDCI-RDA, le RDR, le MFA, l’UDPCI, l’UPCI et le PIT.

Selon lui, de l’idée du ministre Paul Akoto Yao et Alassane Ouattara, d’aller rencontrer Bédié après les négociations d’Accra III ( après le coup d’état de septembre 2002, NDLR) en vue de créer le Rhdp, aux élections de 2010 et 2015 en passant par l’appel de Daoukro en septembre 2014, tout a été mis en œuvre en vue de la création et la consolidation de l’alliance des Houphouétistes. Il a poursuivi que c’est au Golf Hôtel durant la crise postélectorale que l’idée du parti unifié a germé avec les deux présidents, Bédié et Ouattara. Ceux-ci ont mis sur pied un comité de haut niveau co-présidé par Daniel Kablan Duncan, du Pdci, et Amadou Gon Coulibaly du Rdr. « Et c’est Bédié qui a émis cette idée en sa qualité de président du présidium du Rhdp et doyen de tous les présidents. D’ailleurs c’est encore lui qui demandera aux militants du PDCI de supporter Ouattara pour les élections de 2015 pour qu’après la victoire, il soit crée le parti unifié qu’il avait nommé, PDCI-RDR. Enfin il a dit que l’alternance allait se jouer seulement en 2020. Mais sur cette question, il faut que les choses soient claires » a-t-il révélé.

« Tous les textes fondateurs du parti unifié sont prêts »

« L’Accord politique signé le 16 avril 2018 par tous les partis membres du RHDP à l’exception de l’UPCI est clair. Par cet accord les partis politiques signataires proclament solennellement leur volonté de créer un nouveau parti politique pour ensemble dans l’union retrouvée, servir et continuer à bâtir la Côte d’Ivoire, en lui permettant de renouer avec la stabilité politique, la paix sociale et le développement économique en vue de l’épanouissement du peuple ivoirien et des générations futures. Le parti unifié s’appellera « rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix-RHDP pour marquer leur fidélité à Houphouêt-Boigny et aux idéaux de l’Houphouétisme » a-t-il rappelé.

Et il a ajouté : « Ce serait incompréhensible que le PDCI ne soit pas à l’appel des enfants d’Houphouêt. D’ailleurs c’est tout l’enjeu du bureau politique du dimanche 17 juin à Abidjan. Il s’agira pour le bureau politique d’entériner la signature du président Bédié à défaut d’un Congrès. Et dès lundi commenceront les préparatifs des travaux du Congrès Constitutif du RHDP. Et pour cela les signataires se sont donné entre 12 et 18 mois pour éprouver l’alliance avant le congrès constitutif d’ici fin 2019, début 2020. Ce que Houphouêt nous a laissé comme héritage, c’est la paix et non le PDCI. Voilà pourquoi les textes fondateurs du parti unifié reposent sur la sauvegarde de la paix, la stabilité du pays, le développement économique mais et surtout nous devons inspirer confiance à nos partenaires internationaux au développement »

« Bédié n’a trahi personne »

« Bédié n’a pas vendu le PDCI et il ne le vendra jamais. Il faut aussi être réaliste, l’avenir de la Côte d’Ivoire c’est le RHDP. Au bas mot, on représente 80% de l’électorat en Côte d’Ivoire. C’est parce que Bédié et Ouattara ne souhaitent pas laisser la Côte d’Ivoire dans le désordre qu’il faut aller au parti unifié. Aux frondeurs, je voudrais les rassurer que tout le monde aura sa place dans le Rhdp avec ses différents organes qui seront mis en place. Pareil pour les vous de la diaspora. Il y aura un bureau politique, un conseil politique, des délégués régionaux, des coordinations nationales et de la diaspora » a fait savoir le vice président du Rhdp, Pascal Abinan.

« L’alternance en 2020, c’est l’affaire de Bédié et Ouattara »

Sur la question de l’alternance, Pascal Kouakou Abinan a dit que cela relève des présidents Bédié et Ouattara. « On entend des gens dire qu’un accord a été signé entre Ouattara et Bédié en vue de passer le pouvoir au PDCI en 2020. C’est faux. Aucun papier n’a été signé, mieux nous attendons de connaître le nom de ce témoin qui serait là au moment des faits. Cette promesse n’a jamais existé. Car s’il y avait eu accord ou promesse, Bédié n’aurait pas dit qu’il négociait avec Ouattara afin qu’un cadre du PDCI soit le candidat du RHDP en 2020. Il a juste émis un souhait. Et ce sont les deux sinon les six (6) présidents des partis membres du RHDP qui désigneront le ticket (le président et le vice président, NDLR) candidat du RHDP en 2020 » a-t-il expliqué. Il a conclu : « Notre rôle c’est d’expliquer aux militants, à la base qui suivent le leader qui trace la voie. À vous donc les leaders, expliquer à vos bases que nous avons intérêt à être ensemble. Ne vous fiez pas aux réseaux sociaux qui intoxiquent parfois. Je compte sur vous, Paris est dynamique et bouillonnante ».

Les réactions des militants RHDP de France

Pour M. Diallo (RDR) « il faut que nos partis entendent les bases ». Et de demander « qui va prendre la tête de ce parti unifié » ?
« Ouattara et Bédié jouent la comédie. Dites leur d’arrêter leur comédie » a lancé Mme Lallier (PDCI). Même son de cloche du côté de M. Konan Yao (PDCI) : « Pour moi la haute direction du PDCI ruse avec la base. C’est bien Bédié qui a monté la base en disant que le PDCI aura un candidat en 2020, et c’est non négociable. La base a bien compris le message ». « Vous souffrez au pays parce qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Nous pouvons vous aider à le régler si vous nous prenez au sérieux. Enfin, nous sommes prêts à vous suivre, mais de grâce pensez à nous », ont dit dans l’ensemble Tchétché Joël (PDCI) et Awa Cissé (RDR). Pour Ibrahim El Ali, franco-marocain proche du RHDP en France, l’idée de l’unification des partis politiques en Côte d’Ivoire pourrait être un cas d’école pour tout le continent africain. « Cela devrait être ajouté à la charte de l’union africaine » a-t-il proposé. Au nom de tous les représentants des partis membres du RHDP en France, Gnizako Gogoua, président du présidium du Rhdp-France a marqué son accord pour la création du parti unifié « mais sans détruire les partis existants ».

Philippe Kouhon

Publiés récemment

DG RTI limogé : Traoré  Nadjibé (SG du Syninfo) se dit inquiet et fait des révélations

DG RTI limogé : Traoré Nadjibé (SG du Syninfo) se dit inquiet et fait des révélations


Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 

Lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture : Madame Sylvie  Patricia Yao conduit une délégation d’experts à Washington 


Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire

Après une audience avec le président du Sénat français : Kandia Camara salue « une amitié durable » entre la France et la Côte d’Ivoire


CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande

CMU : Pourquoi la Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’Indonésie et de la Thaïlande


Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge

Burkina Faso : le putschiste capitaine Ibrahim Traoré a perdu la raison, le mal qui le ronge


Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 

Côte d’Ivoire : Yopougon et Bingerville bientôt reliées par une ligne BRT 


Mots clés :Abinan PascalCôte d'IvoireFranceRhdp


À lire aussi