Afrikipresse
Sport

CAN 2023 : ” Il y a un facteur qu’on néglige mais qui va faire la différence…” Amadou Diaby (Ex-vice-président de la FEGUIFOOT)

CAN 2023 : ” Il y a un facteur qu’on néglige mais qui va faire la différence…” Amadou Diaby (Ex-vice-président de la FEGUIFOOT)
Publié le
Par
Adou Mel
Lecture 4 minutes

Ex-vice-président de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), Amadou Diaby est un observateur averti du football. Dans cet entretien qu’il a bien voulu accorder à afrikipresse.fr, il a fait une analyse de certains groupes après le tirage au sort. Pour lui, la grosse chaleur va être jouer un rôle déterminant dans cette compétition.

Je voudrais d’abord féliciter la CAF pour la parfaite organisation de la cérémonie du tirage au sort. Je félicite également la Côte d’Ivoire pour toutes les dispositions prises autour de l’événement qui ont facilité le déroulement de la cérémonie. Elle l’a fait à la dimension de sa réputation et de sa grandeur. Pour revenir au tirage je dirais que nous l’avons suivi avec beaucoup de plaisir mais aussi avec beaucoup d’intérêt et d’attention. Il y avait le stress mais au finish, nous avons tous été libérés après la constitution des groupes. Il faut dire qu’on ne vient pas à un tirage au sort en se choisissant des adversaires mais pour rencontrer tout adversaire. Il faut s’attendre à toute équipe, de gros ou de petit calibre. La Côte d’Ivoire pays organisateur de l’événement s’en est bien sortie. Elle a un groupe abordable et a donc beaucoup de chance d’atteindre le deuxième tour. Il faut compter avec le soutien de son public.

-Dans ce groupe il y a aussi le Nigeria, la Guinée Équatoriale et la Guinée Bissau

Tout à fait mais je ne minimise pas pour autant ces trois pays qui peuvent faire mal chacun. Parce qu’à ce niveau, il n’y a pas de petites équipes. Surtout quand on est pays organisateur, il faudrait faire attention car il y a la pression du public parce et que le public et le pays attendent le sacre. La Côte d’Ivoire fera tout pour se qualifier pour le prochain tour. À l’analyse du palmarès des trois formations, nous nous rendons bien compte que la Côte d’Ivoire et le Nigeria sont favoris sans pour autant négliger la Guinée Équatoriale et la Guinée Bissau. 

-Tous les observateurs avertis ou presque affirment que le groupe C est celui de la mort. Est-ce votre avis ?

Pour ma part, je dirais que c’est un groupe jouable pour toutes les équipes donc chacun a des chances. Une autre manière de dire que c’est un groupe de la mort. Les gens mettent en avant le Cameroun et le Sénégal pour leurs palmarès élogieux cela est vrai mais il y a la Guinée qui arrive pour espérer gagner. La Guinée a une belle revanche à prendre sur le Sénégal qui l’a battue 22 fois en 45 matches toutes compétitions confondues. Le Sénégal en plus d’être champion d’Afrique arrive avec un gros potentiel humain. Je souhaite que le sélectionneur Kaba Diawara puisse relever le défi en allant chercher le trophée. Pourquoi ne pas le croire ? Le Cameroun, c’est le vieux lion qui est toujours présent. Il a cinq titres et a été demi-finaliste de la dernière édition chez lui. Mais je ne cesse de le dire, aujourd’hui, la Guinée a les joueurs pour relever le défi. Ces joueurs ne seront pas complexés parce qu’ils joueront également pour leur carrière. Il y a la Gambie qui est toujours difficile à manœuvrer. Ce sera du costaud pour tout le monde mais à défaut d’une des deux places qualificatives, la Guinée doit figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes pour une place en 8ème de finale. 

-Pour vous quel pays est le favori de la compétition ?

Aujourd’hui, il est difficile de le dire parce que le football réserve toujours de grandes surprises. Avant, on pouvait tout de suite lancer le pari mais la donne a changé. Les déceptions arrivent là où tu s’y attend le moins. Toutefois, il faut attendre jusqu’aux premiers matches avant de se prononcer véritablement. 

-Il y a le Maroc demi-finaliste de la dernière Coupe du Monde 

Oui mais les contextes ne sont pas les mêmes. Je reconnais que le Maroc est une grande nation de football qui affrontera d’ailleurs la RD Congo mon pays. J’ai un grand respect pour le Maroc mais les autres ne seront pas à négliger. Je sais que la RD Congo, la Tanzanie et la Zambie vont vendre chère leur peau. Il y aura le duel entre mon pays la RD Congo et la Zambie notre voisine mais je suis totalement convaincu que les Congolais vont l’emporter. Je suis tout aussi convaincu que le sol de San Pedro va trembler. Ça va être compliqué dans cette poule où il y a d’autres facteurs qui seront en jeu notamment la chaleur. Je vous le dis, la chaleur va jouer des tours à certaines équipes à cette campagne. On n’en parle pas trop mais c’est une vérité. Pour moi, le Maroc et la Guinée se qualifieront dans cette poule.

-Il y a également l’Algérie…

Elle est une habituée de la compétition. Elle a de grands joueurs qui ont de nombreux matches dans les jambes. Elle a fait des erreurs par le passé qu’elle va corriger. Son orgueil a été bafoué et elle entend la redorer à cette campagne. Les Fennecs viendront avec beaucoup d’envie et de détermination. Mais rien n’est garanti, tout peut arriver. Je termine pour dire qu’avec ce que nous avons déjà vu sur le terrain à commencer par la cérémonie du tirage au sort, Côte d’Ivoire 2024 sera la meilleure CAN jamais organisée.

Entretien réalisé par Adou Mel 

Publiés récemment

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans

Plaidoyer auprès du président de la République pour la nomination des directeurs généraux de moins de 65 ans


Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »

Interview – 5è Transcao Cacao Festival International – Constant Guéi, commissaire général : « Ce festival s’inscrit dans la promotion de la dignité humaine et de la valorisation du travail »


Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »

Mamadou Touré aux jeunes, au lancement du PPI : « Le gouvernement ivoirien croit en votre potentiel »


Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)

Affaire ILS – aéroport de Korhogo : Tout, sur la procédure et règle en matière de marchés publics, pourquoi la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière (Contribution)


Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO

Alternance au Sénégal : Malick Mbaye salué pour avoir démissionné de l’ANAMO


Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 

Côte d’Ivoire-Coupe Nationale (58è édition) : Le RCA désormais dans l’histoire et qualifié pour la Coupe de la Confédération 



À lire aussi