Afrikipresse
Non classé

Awoulaba 2023 en Côte d’Ivoire : la grande finale prévue le 18 août au Palais de la Culture 

Awoulaba 2023 en Côte d’Ivoire : la grande finale prévue le 18 août au Palais de la Culture 
Publié le
Par
Yaya Kanté
Lecture 3 minutes

En Côte d’Ivoire, le comité d’organisation du concours Awoulaba annonce la tenue de la Grande Finale le 18 août 2023 au Palais de la Culture d’Abidjan, malgré les obstacles.

Le Comité d’Organisation du prestigieux concours de beauté Awoulaba a tenu une conférence de presse le dimanche 23 juillet 2023 à Abidjan pour annoncer la tenue de la 17è Grande Finale, qui se déroulera le 18 août 2023 au Palais de la Culture. Alors que l’événement se profile à l’horizon, le comité d’organisation a dû faire face à des épreuves inattendues. Une action en justice intentée par l’ancienne présidente du comité, qui a créé une organisation concurrente, a perturbé la préparation de l’événement.

Nonobstant ces difficultés, Zouzouko Jean-Charlemagne, président national du Concours Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI) a remporté une victoire à la justice, confirmant ainsi la légitimité du concours de beauté. Afin d’assurer la réussite et le succès de cette Grande Finale, le comité a lancé un appel à la solidarité du public et des partenaires.

 Le triomphe du droit

La beauté, l’élégance et l’intelligence des femmes africaines seront à l’honneur dans la soirée du 18 août 2023 à la salle François Lougah du Palais de la Culture Bernard Binlin Dadié d’Abidjan. Toutefois, la route menant à la Grande Finale du concours Awoulaba n’a pas été exempte de défis.

Fac-similé de la décision de justice. © DR

L’ancienne présidente du Caci, Geneviève Danho, a lancé une action en justice, prétendant des différends et créant une organisation concurrente. Cette démarche a semé le doute quant à la tenue de l’événement. Néanmoins, le comité d’organisation a fait preuve de résilience et de détermination pour défendre l’intégrité du concours.

Grâce à son engagement indéfectible, le comité Awoulaba a obtenu une décision favorable. Le juge a reconnu la validité et la légitimité du Caci dirigé par M. Zouzouko Jean-Charlemagne, déboutant ainsi l’ancienne présidente et confirmant la légitimité de la tenue du concours Awoulaba. Cette décision de justice permet au comité d’organisation de se recentrer pleinement sur la préparation de la Grande Finale.

Célébration de la beauté africaine

Le président du comité d’organisation, Ange Boué a rassuré quant à la tenue effective du concours. Il a même annoncé un accord avec un diffuseur national pour retransmettre l’événement en direct à la télévision. La Grande Finale de Awoulaba rassemblera 10 candidates exceptionnelles, chacune issue des présélections dans 10 régions et communes du pays à savoir : Yopougon – Poro- Sud-Comoé- Bélier- Treichville -Guémon -Gbeke -Adjamé -Cavally -Tonkpi. 

Des critères tels qu’une peau naturelle et éclatante, des formes féminines généreuses, des coiffures artistiques, des caractéristiques faciales distinctes et des ornements corporels ou encore la maternité sont valorisés faisant du concours Awoulaba un événement unique en son genre. Au-delà de la beauté physique, ce concours met en avant les valeurs africaines, la diversité, et l’émancipation des femmes. Il incarne la célébration de la femme selon les canons africains.

Soutenir la réussite de la Grande Finale

Créé à l’initiative de feu Paul Dokui, le concours Awoulaba fête cette année son 25è anniversaire. Cet événement mérite d’être soutenu parce qu’il fait la promotion de la culture africaine et ivoirienne, et renforce la fierté nationale. Pour les responsables du concours, il faut mettre en place des mesures, des stratégies et des actions qui permettront de garantir sa survie, sa solidité et sa viabilité le plus longtemps possible.

Ange Boué a lancé un appel pressant au public, aux partenaires et aux annonceurs pour soutenir la réussite et le succès de cette Grande Finale. Selon lui, cet événement met en valeur la beauté africaine sous toutes ses formes, tout en offrant une plateforme aux talents artistiques et culturels du pays. 

Le concours de beauté Awoulaba poursuit son chemin vers la célébration de la beauté et de l’excellence féminine lors de sa Grande Finale le 18 août 2023 au Palais de la Culture. Grâce à la détermination du comité d’organisation, cet événement culturel majeur s’annonce comme un moment inoubliable.

Yaya K.

Publiés récemment

Côte d’Ivoire-RHDP : Lancement de la session de formation des militants, « 2025, c’est maintenant » (Anne Ouloto)

Côte d’Ivoire-RHDP : Lancement de la session de formation des militants, « 2025, c’est maintenant » (Anne Ouloto)


Conseil régional du Gbêkê : Jacques Assahoré livre plusieurs logements

Conseil régional du Gbêkê : Jacques Assahoré livre plusieurs logements


Sponsoré – Go Africa Online lance un nouveau service : les annonces d’offres d’emploi

Sponsoré – Go Africa Online lance un nouveau service : les annonces d’offres d’emploi


Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle

Thierry Sinda lance TSM éditeur avec Les Olympes noirs d’Henri Moucle


Chronique du lundi – les guerres hybrides en afrique : l’arme des guerres informationnelles dans les batailles idéologiques  

Chronique du lundi – les guerres hybrides en afrique : l’arme des guerres informationnelles dans les batailles idéologiques  


Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage

Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage



À lire aussi