Afrikipresse
Non classé

Appui budgétaire de l’Union européenne : Le choix des indicateurs de performance au centre d’un atelier

Appui budgétaire de l’Union européenne : Le choix des indicateurs de performance au centre d’un atelier
Publié le
Par
Olivier Dion
Lecture 2 minutes

La Côte d’Ivoire va bénéficier d’un appui budgétaire de l’Union européenne, d’un montant 50 millions d’euros (32, 750 milliards de FCFA) sur trois ans. Les acteurs étatiques impliqués dans ce processus sont en formation, du 9 au 13 octobre 2023 à Abidjan, afin de définir les indicateurs de performance dans quatre secteurs.

Le coordonnateur de la Cellule de coordination du partenariat stratégique Côte d’Ivoire-Union européenne, Hervé N’zai a ouvert, le lundi 9 octobre 2023 à Abidjan, une deuxième session de formation destinée aux cadres de l’administration publique ayant un lien avec la préparation de l’appui budgétaire de l’Union européenne, d’un montant de plus de 32 milliards de FCFA, pour les secteurs de la protection sociale, la lutte contre la déforestation, l’agriculture durable, la gouvernance économique et la finance verte. 

« La Cellule de coordination du partenariat stratégique Côte d’Ivoire-Union européenne, une structure rattachée au cabinet du Premier ministre, sert de lien entre l’Union européenne et le gouvernement. Sa mission est d’appuyer les ministères techniques et l’Union européenne, dans le cadre du partenariat qui existe entre la Côte d’Ivoire et cet important partenaire au développement, qu’est l’Union européenne. Le choix des secteurs concernés par cet appui a fait l’objet de concertation avec l’ensemble des ministères techniques. L’idée, c’était de capitaliser sur un premier appui budgétaire de 8 millions d’euros (5, 240 milliards de FCFA) consacrés au cacao durable. Nous nous sommes dits, avec l’Union européenne, qu’il fallait aller plus loin, puisque des problématiques étaient déjà adressées dans le cadre de la Stratégie nationale du cacao durable, en nous appuyant sur ce qui a déjà été fait. C’est donc une continuité », a expliqué Hervé N’zai. 

Les objectifs de cet atelier, dont le thème est : « Appui budgétaire de l’Union européenne : formation ciblée sur le choix et la négociation des indicateurs de performance », ont été dévoilés par Massimo Scalorbi, chef de coopération à la délégation de l’Union européenne d’Abidjan.

« Nous allons accompagner la Côte d’Ivoire pour lui permettre d’être plus performante, vis-à-vis de l’initiative “Zéro déforestation”, la nouvelle réglementation adoptée par l’Union européenne », a fait savoir Massimo Scalorbi. 

Olivier Dion

Réagir à l'article

Publiés récemment

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne

Faire voler le « Miracle ivoirien » : Comment l’industrie de l’aviation d’affaires peut stimuler l’économie ivoirienne


Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 

Terminal Roulier du port autonome d’Abidjan : le groupe Grimaldi fête ses 10 ans 


Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly

Fuite du cacao vers le Liberia : Ce que le préfet Tai a fait au poste de contrôle de Daobly


Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés

Lutte contre le terrorisme : Des responsables de jeunesse des partis politiques sensibilisés


Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation

Nouvelle gare routière internationale de Bouaké : La mairie  et Colas signent  un accord de construction et d’exploitation



À lire aussi