Afrikipresse
Société

Affaire « les 78 ha de terrain des enseignants situés à Ebimpé » : Les souscripteurs dénoncent une manœuvre d’expropriation du SG du MIDD

Affaire « les 78 ha de terrain des enseignants situés à Ebimpé » : Les souscripteurs dénoncent une manœuvre d’expropriation du SG du MIDD
Publié le
Par
La Rédaction
Lecture 2 minutes

Les collectifs d’enseignants ayant souscrit à l’achat des 78 hectares de terrain situés à Ebimpé craignent désormais des manœuvres dilatoires du secrétaire général du syndicat, Paul Gnogbo, visant à les déposséder de leur bien.

C’est le double discours de Paul Gnogbo qui sème le plus de doute dans l’esprit des collectifs d’enseignants ayant souscrit à l’achat des 78 ha de terrain situés à Ebimpé. Vendredi dernier, lors d’une assemblée générale improvisée à la Cathédrale Saint-Paul, le Secrétaire général du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (Midd) avait en effet rassuré tous les souscripteurs qu’ils auront, chacun, la parcelle de terrain correspondant à leur niveau de cotisation. Le temps, a-t-il ajouté, que les purges coutumières soient achevées et que les parcelles soient morcelées.

Mais entretemps, Paul Gnogbo est revenu sur cette promesse trois jours plus tard dans la presse nationale où il a affirmé que les souscripteurs sont d’anciens membres du syndicat qui rêvent de déposséder le MIDD de son bien. Pis, que le terrain d’Ebimpé fait désormais partie du programme social du Chef de l’Etat qu’il appelle à l’aide pour la construction du site au profit des enseignants.

Grâce à cette pirouette, Paul Gnogbo espère obtenir la fin des enquêtes de la police économique sur sa gestion des 2,5 milliards qui ont été mobilisés par les souscripteurs et asseoir définitivement son autorité sur un projet pour lequel il n’a jamais cotisé. Les collectifs de souscripteurs ont d’ailleurs rappelé que seule une poignée d’enseignants, un peu plus de 2000 sur les 40.000 que revendiquait le syndicat, ont effectivement payé leur contribution pour la réalisation de ce projet.

En conséquence, le fait d’immatriculer l’ACD au nom du Midd relève, selon eux, d’un détournement de projet à des fins personnelles. D’ailleurs à leurs yeux, c’est cette manœuvre qui se poursuivrait encore aujourd’hui, puisque Paul Gnogbo fait croire que les purges coutumières n’ont pas encore été achevées ; oubliant, dans ce cas, qu’il va devoir dire où sont passés les 2,5 milliards cotisés par les souscripteurs 15 années plus tôt. Plus incompréhensible est la raison qui a poussé le Secrétaire général du Midd à garder secret le chèque d’1,8 milliard qu’il a libéré pendant les dernières semaines d’octobre pour payer la dernière tranche relative à la purge des droits coutumiers, ledit chèque ayant été endossé de l’aveu même des propriétaires.

Mais cette transaction opaque n’est pas la seule que Paul Gnogbo dissimule, aux yeux des souscripteurs. En effet, le Secrétaire général du Midd cache également aux enseignants le contrat qu’il a passé le 10 avril 2018 avec Le groupe Figuier, une société de construction et de promotion immobilière pour remplacer la société Sophia qui avait vendu le site aux enseignants et qui devait réaliser la construction de l’opération immobilière. Toutes ces transactions ont été passées sans que les souscripteurs ne soient informés des différentes évolutions de la situation des 78 hectares pour lesquels 2000 enseignants ont sacrifié une partie de leur paie pendant des années.

Joseph Titi

Publiés récemment

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial

Amélioration des performances économiques : Alain Kouadio veut apporter sa connaissance de l’écosystème entrepreneurial


Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 

Football-Ligue 2 ivoirienne : US Tchologo-Africa la bataille de la dernière chance 


Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert

Gestion publique : Un colloque international sur la “Gouvernance et Innovation’’ ouvert


Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges

Société  d’économétrie : Les défis de l’emploi en Afrique au cœur des échanges


L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains

L’Imprimatur par Bamba Alex Souleymane – Il faut protéger les présidents africains


Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 

Hôpital Mère-Enfant de Bingerville : La maison de transit pour enfant malade du cancer inaugurée ce jeudi en présence de Mme Dominique Ouattara 



À lire aussi