Afrikipresse
Politique

2000 chefs baoulé promettent une victoire massive au candidat du RHDP (Présidentielle 2020, Bouaké, Côte d’Ivoire)

2000 chefs baoulé promettent une victoire massive au candidat du RHDP (Présidentielle 2020, Bouaké, Côte d’Ivoire)
Publié le
Par
Philippe Kouhon
Lecture 4 minutes

Le candidat du RHDP, Alassane Ouattara a débuté sa campagne en vue du scrutin du 31 octobre 2020 ce vendredi 16 octobre dans la région du Gbêkê (centre). À cette occasion, il a rencontré les chefs coutumiers, guides religieux et chefs de communauté du grand centre. Honorés par l’ouverture de la campagne du candidat du RHDP dans leur région, ces chefs du V Baoulé par la voix du chef Nanan Koffi II, chef du canton Fahafouè, porte-parole des chefs ont exprimé leur reconnaissance à Alassane Ouattara et lui ont promis un vote massif au soir du 31 octobre 2020.

Ils sont près de 2000 chefs de villages et de cantons venus des 7 régions du V baoulé (pays baoulé) au centre de la Côte d’ivoire, pour écouter le message du candidat du RHDP. 

« Excellence, monsieur Alassane Ouattara, candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Très cher frère, je vais m’adresser à vous ce matin au nom du grand centre, du V Baoulé et sa diaspora. Oint de la bénédiction de nos ancêtres, je voudrais du plus profond de mon cœur, vous dire merci. Mille fois merci d’avoir choisi d’honorer le pays baoulé en venant ici dans le grand centre dans la Gbêkê, que dis-je, à Bouaké-ville, ville cosmopolite, terre de brassage des peuples d’ici et d’ailleurs pour entamer le prélude électoral qui vous conduira assurément, au renouvellement du bail de confiance entre vous et le peuple ivoirien grâce à Dieu le Tout puissant, qui établit quiconque sur le trône. Car seul Dieu donne le pouvoir. 

Lire aussi >> Ouattara depuis Bouaké: «Il n’y aura pas de report des élections, il n’y aura pas de transition» (Côte d’ivoire, présidentielle 2020)

En effet, l’ouverture de votre campagne dans le grand centre doit sceller difficilement l’alliance centre-nord axé sur le pacte de nonagression et de solidarité mutuelle entre nos deux peuples tel que voulu par Félix Houphouët Boigny et Péléforo Gon Coulibaly. 

Pendant 40 ans, ce pacte a permis au nord de soutenir Félix Houphouët Boigny, notre patriarche dans son combat pour la paix et l’émancipation de l’homme noir en général, et des habitants de la Côte d’Ivoire en particulier. Ainsi, ce jour vendredi 16 octobre 2020, sur la terre de Gbêkê, je puis vous dire du haut de cette tribune, sans soucier, sans ambages qu’à notre tour la confiance entamée en 2010, renouvelée en 2015 sera réitéré en 2020 par un massif du peuple Baoulé en faveur de votre candidature au soir du 31 octobre prochain.

Aussi, je voudrais humblement solliciter pour votre premier mandat, oui, je dis bien votre premier mandat de la 3ème République, car, il n’y aucun doute que vous serez brillant élu par notre soin, par notre voix, par notre vote des 7 régions du grand centre et de sa diaspora dès le premier tour. C’est pourquoi, je sollicite dès aujourd’hui, ou après « Ado Solutions », après « avec Ado », que » la Côte d’Ivoire solidaire » soit une réalité tangible par une promotion exponentielle de nos filles et fils, cadres du pays Baoulé à tous les niveaux de l’ administration ivoirienne d’une part et par le développement économique et social accéléré des différentes localités du V baoulé à travers l’accroissement des infrastructures en matière de routes, d’électrification, d’adduction en eau potable, d’éducation, de santé, d’industrie, etc. 

Lire aussi >> Retrait des cartes d’électeurs : la CEI proche des performances de 2015 malgré le boycott actif (Côte d’Ivoire)

Par ailleurs, je vous prie d’adresser efficacement, comme vous savez si bien le faire, durant les 5 prochaines années, la problématique de l’employabilité de nos jeunes ainsi que l’autonomisation de nos belles femmes. Avant de clore mes propos, qu’il me soit permis de regarder dans le rétroviseur des deux mandats que vous avez exercés avec succès, en appréciant à juste valeur tout ce que vous avez fait de nos cadres, de nos régions, et vous dire “Ala Gnissan bo“. Que Dieu Tout-Puissant, les esprits de nos mânes vous accompagnent tout le long de cette campagne dans la paix et pour le développement de la Côte d’Ivoire, notre beau pays. Je vous remercie » , a dit Nanan N’Goran Koffi II, chef de canton Fahafouè, porte-parole des chefs.

Avant les chefs coutumiers baoulés, les chefs de communautés et guides religieux par la voix du président du forum des confessions religieuses de la région du Gbêkê, Idriss Sidibé, ont prié pour la paix avant, pendant et après la période électorale. Pour eux, le choix de Bouaké pour débuter la campagne est un choix de Dieu. « Que le tout-puissant bénisse cette campagne et vous accorde une longue vie », ont-ils prié.

Philippe Kouhon depuis Bouaké

Publiés récemment

Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage

Côte d’Ivoire, Fif : décès de Sharaf Aboubacar ex-arbitre international et Directeur de l’arbitrage


Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord

Korhogo : ouverture de Tiegnin garage auto, première concession automobile du nord


Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.

Contribution : Les hallucinations délirantes du putschiste du Burkina.



À lire aussi