Afrikipresse
Économie

20 ans de l’Intelligent d’Abidjan : La CNPS promet une revalorisation des revenus des retraités « chaque 2 ans »

20 ans de l’Intelligent d’Abidjan : La CNPS promet une revalorisation des revenus des retraités « chaque 2 ans »
Publié le
Par
JH Koffo
Lecture 2 minutes

La CNPS, prenant part aux activités de célébration des 20 ans d’existence du journal L’intelligent d’Abidjan, a promis la revalorisation des revenus des retraités, « chaque deux ans ».

« Nous nous sommes engagés de revaloriser chaque 2 ans les revenus des retraités, d’au moins 5%. C’est très important parce que le pouvoir d’achat flambe. Si vous avez une retraite de 200 mille FCFA aujourd’hui, et qu’elle reste la même 10 ans plus tard, en réalité, votre retraite a diminué en valeur relative. Nous allons y remédier », a dit Charles Dénis Kouassi, le Directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) le mercredi 13 septembre 2023 à Abidjan Plateau, à la deuxième journée thématique du 20e anniversaire du journal L’intelligent d’Abidjan. Une deuxième journée consacrée à l’assurance et à la protection sociale.

Selon le patron de la CNPS, cette mesure de revalorisation, existe déjà et a permis d’augmenter à ce jour, de 25%, le revenu des retraités. « Avec le système de revalorisation, nous connaissons une hausse de 25% du revenu des retraités, de 2012 à 2022 », a-t-il dit.

Charles Dénis Kouassi a dit que cette mesure est une retombée des réformes engagées depuis 2012, et qui ont permis à la CNPS d’accroître ses chiffres. Notamment, le passage de l’âge de la retraite 55 à 60 ans, et le relèvement de l’assiette de cotisation des travailleurs qui est passée de 8% à 14%. Une réforme qui a permis de renflouer les caisses.

« Cet argent a équilibré nos comptes, nous avons commencé à avoir des recettes. Cela nous a permis de revaloriser régulièrement les revenus des retraités. C’était une grande première. Ce qui fait qu’en 2014, nous avons fait une revalorisation de 8%. Nous avons fait une revalorisation de 5% en 2016, il y a eu 5% en 2020 et 5% en 2022. (…) Nous avons même commencé à faire des investissements. Le portefeuille monétaire financier a progressé pour atteindre à la fin de l’année 2022, 760 milliards FCFA. En juin 2023, nous sommes à 823 milliards de FCFA. Nous serons autour des 1000 milliards de F CFA à la fin de cette année. Cet argent a été investi dans plusieurs secteurs », a-t-il dit.

J-H Koffo

Publiés récemment


À lire aussi