Russie 2018 : sur les traces de l’histoire avec la Coupe du Monde des 5 pays africains qualifiés

Le Maroc, le Sénégal, la Tunisie, le Nigéria et l'Égypte sont les cinq représentants du continent africain au Mondial 2018 de football en Russie. Le Nigeria est le seul ''rescapés'' des pays ayant pris part à la dernière édition de 2014 au Brésil.

La Côte d'Ivoire, le Ghana, le Cameroun et l'Algerie également présents sur le continent américain n'ont pu rééditer l'exploit.
Si le Nigeria vient en tête des participations parmi les cinq, le Sénégal est par contre le moins capé avec désormais une seconde présence. L'Égypte repart pour la 3ème fois tandis que le Maroc et la Tunisie, y vont pour la 5ème fois chacun.

Le Nigeria :

Il a littéralement dominé le groupe B consideré comme le plus relevé. Leader avec 14 points devant la Zambie, le Cameroun et l'Algérie, le Nigeria a obtenu sa qualification avant terme. Des cinq qualifiés, le Nigeria fait office de doyen en nombre de participation. Il sera à son 6ème Mondial en Russie après 1994 (États-Unis), 1998 (France), 2002 (Japon-Corée), 2010 (Afrique du Sud) et 2014 (Brésil). En cinq participations, il a livré 18 matches, a obtenu 5 victoires, a concedé 3 nuls et 10 défaites pour 26 buts inscrits et 26 autres encaissés. Ses meilleurs résultats ont été enregistrés en 1994, 1998 et 2014 où il a atteint les 8èmes de finale à chaque fois.

Tunisie : à la recherche d'un deuxième tour

On retient que pour ses quatre participations, la Tunisie n'a pas encore réussi à se qualifier pour les 8èmes de finale. Elle a enregistré ses meilleurs résultats lors de ses premiers pas en 1978 en Argentine, où elle a fait un parcours classique avec une victoire, un nul et une défaite. Les trois autres participations (1998 en France, 2002 en Corée du Sud-Japon et 2006 en Allemagne) se sont soldées par deux défaites et un nul. Au total, les Aigles de Carthage ont livré 12 matches, inscrit 8 buts contre 17 encaissés pour une seule victoire, 4 nuls et 7 défaites. Dans le groupe A, la Tunisie a surclassé la Guinée, la RD Congo et la Libye, pour obtenir la qualification.

Maroc : faire mieux qu'en 1986

Depuis 1986, date où le Maroc a atteint les 8èmes de finale au Mexique, il a connu une sorte de sécheresse par la suite. En 1970 toujours au Mexique lors de son tout premier passage au Mondial, le Maroc a connu deux défaites et un nul. La campagne de 1994 aux États -Unis a été la plus catastrophique avec trois défaites. Les Lions se sont ressaisis quatre ans plus tard en France (1998) en gagnant un match et en concédant une défaite et un nul. En allant en Russie, l'objectif du Mondial sera de faire mieux que lors de ses quatre passsages où en 13 matches, il en a gagné 2 pour 4 nuls contre 7 défaites. Il a encaissé 12 buts contre 18 inscrits.

L'Égypte : une si longue attente

Tout comme le Nigéria et le Sénégal, l'Égypte s'est offerte le ticket qualificatif lors de la 5ème journée des éliminatoires. Les Égyptiens ont eu raison des Ghanéens, des Ougandais et des Congolais de Brazzaville dans le groupe E. Une domination qui marque le grand retour des Pharaons après 28 ans d'absence dans l'arène. En Russie, les Pharaons tenteront de faire oublier les deux passages passés presqu'inapercus dans les statistiques dans cette épreuve. En 1934 en Italie, la Hongrie avait eu raison (4-2) du seul représentant africain. Les Égyptiens avaient pris le meilleur sur les Palestiniens (7-2 et 4-2 en aller et retour) en une sorte de match de barrage. Par la suite, ils ont attendu en 1990 toujours en Italie pour revenir dans l'élite. À cette campagne, l'équipe égyptienne a obtenu deux nuls contre les Pays-Bas (1-1) et l'Irlande (0-0) et une défaite face à l'Angleterre  (0-1).. Depuis plus rien. L'Égypte repart sur le vieux continent pour son 3ème Mondial dans l'optique de faire mieux que ses 14 buts inscrits et 8 encaissés en 6 matches. Elle a également obtenu deux larges succès, deux nuls et deux défaites.

Le Sénégal : 18 ans après

Le Sénégal avait surpris plus d'un lors de sa première participation qui reste d'ailleurs l'unique à ce jour. Au Japon en 2002, il a fait fort en battant d'entrée le champion en titre, la France (1-0). Par la suite il concédé deux nuls respectivement devant  le Danemark (1-1) et l'Uruguay (3-3). Avec cinq points et 7 réalisations contre 6 buts encaissés, le Sénégal se qualifie pour les 8èmes de finale où il bat la Suède (2-1) à la surprise générale. Mais il se fera barrer la route par la Turquie (0-1) en quart de finale. Les Bouba Diop, Henri Camara et bien d'autres font alors entrer leur pays dans l'histoire du football. Après 16 ans de silence, les Lions sont de retour en faisant sensation lors de la phase éliminatoire dans le groupe D. Le Sénégal va vivre son deuxième Mondial sous une grosse pression : celle de faire mieux qu'en 2002 où en 5 matches, il n'a été battu qu'une seule fois pour deux victoires et deux nuls.

Adou Mel


Dernière modification le 14/11/2017

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!