Retrait Can 2021 à la Côte d’Ivoire : «   Ni la présidence ni le ministère des Sports encore moins la FIF informés » (Sory Diabaté)

Dans un entretien accordé à la chaine de télévision Afrique Média le lundi 3 novembre 2018, le président de la CAF, Ahmad Ahmad a annoncé le décalage de l'organisation des CAN 2021 et 2023. Une décision qui surprend des autorités sportives ivoiriennes dont le pays a obtenu l'organisation de la CAN 2021.

« Nous étions visés mais pas concernés au départ maintenant que nous sommes concernés nous allons réagir dans les prochaines heures », a dit mardi 4 décembre 2018 Sory Diabaté, 1er vice-président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), vice-président du Comité d'Organisation local de la CAN 2021(COCAN), joint par téléphone.

 

Lire aussi >> Retrait projeté de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire : la Caf comme un vrai hors la loi (Analyse)

 

La réaction du numéro deux du football ivoirien est une sorte de réponse à Ahmad Ahmad dont les déclarations secouent le marigot footballistique ivoirien. Une belle occasion pour les '' pourfendeurs '' du football local de s'en délecter dans les supports aussi bien officiels que sur les réseaux sociaux.

La présidence de la République de Côte d’Ivoire, le ministère des Sports et la FIF ainsi que le COCAN sont-ils informés de cette décision ? « Non », assure le président Sory Diabaté qui ajoute : « Jusqu' au moment où je vous parle, nous n'avons reçu aucun message écrit ou oral du président Ahmad ou d'un membre du Comité Exécutif de la CAF nous informant de cette situation. Ni la présidence de la République ni le ministère des Sports ne sont informés. Nous avons appris la nouvelle comme tout le monde sur une chaîne de télévision étrangère. Nous aurons le temps de réagir après avoir cerné tous les contours ». Le président Sory ne se veut pas alarmiste. Pour lui, « jusqu'à preuve du contraire, la Côte d'Ivoire a l'organisation de la 2021 ».

 

Lire aussi >> Madagascar, Kenya et Cameroun, la liste de retrait des organisateurs des compétitions s'allonge (CAF)

 

À ce jour, la Côte d'Ivoire n'est pas défaillante au niveau du cahier de charges dont parle le règlement de la compétition (articles 92 et 101) adoptés le 8 juin 2014 et entré en vigueur le 1er décembre de la même année. Les nouveaux stades et les terrains d'entraînement prévus seront livrés en décembre 2019 soit deux ans avant l'ouverture officielle de la compétition, avaient rassuré les inspecteurs de la CAF lors de leur passage en Côte d'Ivoire.

La FIF et les organes étatiques attendent avec sérénité la démarche de la CAF envers eux.

Adou Mel

 

Dernière modification le 05/12/2018

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!