fbpx

Litige Sidy-Leekjaa : pourquoi la commission de discipline de la CAF n’a pas encore tranché

La Commission de discipline de la CAF n'a  pas encore rendu sa décision dans le litige entre les présidents Augustin Sidy Diallo, de la  Fédération ivoirienne de Football (FIF) et Fouzi Lekjaa, de la Fédération royale marocaine de Football (FRMF).

Interrogé sur la question, lors de la conférence donnée vendredi 2 novembre 2018 à l'issue de l'Assemblée générale ordinaire de la CAF, le président Ahmad Ahmad a dit : « La Commission de discipline ne nous n'a pas encore transmis de dossier concernant ce litige. Je sais seulement que les deux parties devaient être entendues mais sans plus. Donc nous attendons toujours ».

Sory Diabaté le premier vice-président et chef de la délégation ivoirienne à l'assemblée générale, a ajouté : « À ce jour, la CAF ne nous a pas encore informés de décision sur ce litige ». Pourtant tous les observateurs annonçaient que la décision devrait être rendue, en marge de l’AG. Pourquoi le traitement de ce dossier met-il du temps alors que les deux candidats devaient être entendus le 23 janvier 2018, avec la possibilité de verser des éléments complémentaires au dossier ? Selon des sources bien introduites, le président Lekjaa Fouzi qui n'a pas du tout retiré sa plainte, et ne s’est pas présenté devant la commission de discipline, tout comme l’ivoirien Sidy Diallo, n’aurait pas encore versé au dossier des éléments de preuves complémentaires, et accablantes.


Par ailleurs, la CAF qui veut aller unie au vote du pays organisateur du Mondial 2026 en juin 2018, n'a pas envie de diviser les voix de l'Afrique en tranchant en faveur dune partie dans ce litige.  La Commission de Discipline elle-même n'a pas trouvé de motif pour condamner le président Augustin Sidy Diallo, sans en faire autant pour le plaignant, selon notre source.  « Le Maroc a besoin de la voix de la Côte d'Ivoire pour le vote en juin donc vous comprenez tout », a indiqué un observateur sportif. La plainte du président de la FRMF était intervenue à la suite de l'altercation avec son homologue de la FIF, lors du match décisif du 11 novembre 2017, qualificatif pour le Mondial 2018.

Adou Mel, Envoyé spécial à Casablanca au Maroc

Dernière modification le 02/02/2018

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!