Les équipes de la CAN 2017 à la loupe : l’Algérie : un autre grand favori

Dans le groupe B, l’Algérie aura fort à faire devant le Sénégal, la Tunisie et à un degré moindre le Zimbabwe. Mais aux yeux de tous, l’Algérie part avec la faveur des pronostics. Elle est l’une des grandissimes favorites de la compétition.

Et beaucoup le voient brandir déjà le trophée. Après un bon parcours au Mondial 2014 où elle a atteint les 8ème de finale, l’Algérie s’est fait éliminer en quart de finale de la CAN 2015 par la Côte d’Ivoire. Cet échec a été mal apprécié et même mal vécu par le peuple algérien qui estimait à l’époque que leur équipe était la grandissime favorite de l’épreuve.

Beaucoup d’eau a coulé sous le pont et les mêmes estiment que l'année 2017 est celle des Fennecs. Le parcours presque parfait réalisé par les Verts (autre surnom de l’équipe) lors des éliminatoires de cette compétition, a fini par convaincre qu’ils sont sur la bonne pente. En six matches, ils en ont gagné cinq pour un seul nul soit 16 points sur les 18 attendus. C’est la deuxième meilleure équipe (avec la sélection marocaine) à avoir réalisé cet exploit après le Sénégal qui elle a obtenu 18 points sur 18.

À la CAN, ce sera tout un autre registre dans un groupe B avec de fortes êtes que sont le Sénégal, et la Tunisie. Le Zimbabwe étant considéré comme un outsider parfait. Surtout que le sélectionneur Georges Lookens devra se passer des services de Sofiane Feghouli et de bien d’autres bons joueurs. À contrario, il pourra s’appuyer sur son noyau avec son nouveau capitaine, Aissa Mandi le gardien de but de Betis Seville (Espagne). Mais de loin, la star reste incontestablement Riyad Karim Marhez, l’attaquant de Leicester City en Angleterre.

Fraîchement élu Meilleur Joueur Africain de l’Année 2016 par la CAF, Marhez est devenu une légende à l‘instar de Laktar Belloumi, Ali Fergani,Djamel Menad, Rabah Madjer…qui ont connu un passé glorieux avec la sélection nationale. Mais avec lui, il faudra compter aussi sur Islam Slimani, l’autre attaquant de Leicester City, Racine Brahimi de FC Porto (Portugal), Nabil Bentaleb de FC Schalk 04, Rachid Ghezzal, Amil Rami de Stade Rennais…

Pour de nombreux observateurs, l’Algérie ne doit pas se louper cette année vu son parcours et son effectif très riche. Mais les Algériens sont conscients que la tâche ne sera pas du tout aisée avec des adversaires qui comptent sur le continent. Tout va se déterminer pour cette équipe après son premier match contre le Zimbabwe. Apparemment cette bataille s’apparente à une formalité pour les Fennecs. Mais Warriors peuvent tout aussi surprendre.

Adou Mel 

Dernière modification le 12/01/2017

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!